Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Recul de l'activité pour l'hôtellerie selon le baromètre Umih/GNC

Conjoncture - vendredi 6 décembre 2019 15:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Retrouvez les résultats du baromètre Umih/GNC, avec OlaKala, des performances hôtelières de ces dernières semaines.




© Thinkstock


"L'hôtellerie française recule encore un peu en ce mois de la Toussaint. Un mois dans le rouge se dessine un peu partout, à l’exception des régions qui gardent le cap de la croissance, portée notamment par le haut et le milieu de gamme. Dans un climat économico-socio-politique peu propice au tourisme international, les performances hôtelières nationales sont passées en dessous de la barre négative en octobre 2019. Ainsi le taux d’occupation mensuel global recule de -0,5 point pour arriver à 72,6%, le prix moyen chute de -3,0% pour se fixer à 97,00€ HT, pour aboutir à une évolution négative du RevPAR à hauteur de -3,6% (70,40€ HT).Du point de vue de l’occupation, tous les segments sont impactés par cette baisse ; le record est néanmoins battu par l’hôtellerie économique (TO de 72,1%), à hauteur de -0,8 point, qui tire le résultat à la baisse. Elle est suivie du Super-éco (-0,4 ; 69,8%), du Moyen de Gamme (-0,3 ; 73,3%) et du Haut de Gamme (-0,1). Ce dernier est à la limite de la croissance neutre, en plus d’afficher le meilleur TO de tous les segments (77,7%), ce qui compense légèrement la chute de ses prix (-5,1% ; 202,40€ HT) pour néanmoins aboutir au RevPAR le plus en recul (-5,2% ; 157,10€ HT). L’évolution des tarifs révèle une situation très différente. Tout d’abord il y a un prix moyen en croissance : celui de la catégorie Super-éco, à +1,3%. Il mène au seul RevPAR positif à +0,7% soit 33,60€ HT par chambre disponible. Les autres segments affichent une baisse de prix."

#Barometre #OlaKala #Hotellerie

 



Journal & Magazine
Services