Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Baromètre Deloitte : en avril, l'hôtellerie a perdu le fil

Conjoncture - jeudi 3 juin 2010 18:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La crise du trafic aérien a surtout touché les établissements de la région Île-de-France. En province les résultats, quoique dégradés, sont davantage contrastés.



Impact du nuage islandais ? Conjoncture maussade ? Une chose est sûre : les signes de reprise entrevus en mars ont fondu comme neige au soleil au mois d’avril, selon le baromètre mensuel que les experts du cabinet de consultants Deloitte consacrent au marché hôtelier en France. Si la zizanie dans le trafic aérien consécutive à l’éruption d’Eyjafjöll a entraîné relativement peu de dégâts pour l’hôtellerie parisienne intra muros (-3 % de taux d’occupation pour le milieu de gamme, et -1 % pour le haut de gamme), pour l’Île-de-France dans son ensemble, la situation est nettement plus dégradée. Rien que dans le Val-d’Oise et la Seine-Saint-Denis, les chiffres d’affaires hébergement ont connu une chute sévère, entre -11 et -23 % pour le milieu de gamme. Encore plus frappant, la situation de l’hôtellerie 4 étoiles à Roissy (95) dont le RevPAR a reculé de 16 %.

En province, les grandes agglomérations ont connu des sorts bien différents. Les experts de Deloitte remarquent notamment que “les agglomérations accusant les plus fortes baisses sont celles qui avaient été épargnées l’année dernière”, comme Strasbourg, Lille et Rouen, qui avaient accueilli des événements importants (respectivement le sommet de l’Otan et la session extraordinaire du Parlement, Lille 3000 et foire internationale). Néanmoins, quelques villes ont connu des fortes croissances de leur RevPAR, dues, note Deloitte, à “un dynamisme de la demande” : “Lyon et Bordeaux affichent des hausses respectives de 32 % et 42 % sur le marché haut de gamme. Cette évolution traduit avant tout un retour à la normale.”
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services
  Articles les plus lus