Une nouvelle vie pour le restaurant de Charles Barrier à Tours

Tours (37) Situé dans le Nord de Tours, l'établissement tourne une page de son histoire. Catherine Barrier, fille du chef triplement étoilé disparu en 2009, vient d'investir le lieu avec pour objectif de faire revivre savoir-faire et archives de son père.

Publié le 24 août 2023 à 11:08

Le lieu est chargé d’histoire. Durant près d’un demi-siècle, le restaurant de Charles Barrier a été le rendez-vous de gourmets et gourmands au 101 avenue de la Tranchée, à Tours (Indre-et-Loire). Une adresse desservie, depuis 2017, par une station de tramway au nom du chef, décédé en 2009. Meilleur ouvrier de France en 1958, Charles Barrier avait décroché sa troisième étoile Michelin en 1968. En 1996, à 80 ans, le chef précurseur de la Nouvelle Cuisine, au même titre que Paul Bocuse ou Michel Guérard, faisait ses adieux aux fourneaux, tout en restant propriétaire des murs du restaurant. Aujourd’hui, sa fille, Catherine Barrier, à la tête d’une agence de communication dédiée à la gastronomie, vient d’investir l’établissement de 300 m². Elle y a installé ses bureaux. Mais pas que… Avec sa mère, Nicole Barrier, elles ont décidé de faire revivre, dans ce même lieu, les archives liées au parcours de Charles Barrier.

 

Les Tourangeaux appelés à raconter leurs souvenirs

Notes, textes, recettes, menus, livres, photos, films… c’est l’ensemble de ce trésor culturel et culinaire, que la famille Barrier souhaite partager avec le public. Dès ce mois de septembre, des plages horaires vont permettre de recevoir des visiteurs dans l’ancien salon d’accueil du restaurant. Par ailleurs, les Tourangeaux venus déjeuner ou dîner chez Charles Barrier, lorsque le chef étoilé était encore derrière ses fourneaux, sont invités à raconter leurs souvenirs face à une caméra. Les témoignages seront ensuite mis en ligne sur un site Web. Enfin, le 101 avenue de la Tranchée se veut aussi rendez-vous de chefs français et internationaux, de toutes générations. L’idée : “Puiser dans le patrimoine culinaire de mon père et s’emparer de ses recettes les plus emblématiques”, explique Catherine Barrier. À commencer par la fricassée de poulet au vinaigre de framboises.

 

#CharlesBarrier# #CatherineBarrier#


Photo

Publié par Anne EVEILLARD



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Responsable de salle H/F

75 - PARIS 14

Le Ker Beer à Paris Montparnasse recherche en CDI temps plein son responsable de salle (H/F) avec expérience en mixologie. Nous proposons sur deux établissements un bel échantillon de bières artisanales et une carte de cocktails avec des alcools bretons. Expérience réussie dans le même poste.

Posté le 29 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

Canada

H/F Vous êtes bien plus qu'un professionnel de la cuisine ou de la salle, vous êtes un artisan de l'expérience culinaire ? Vous avez une passion pour l'excellence, que ce soit dans la préparation des mets ou dans le service à la clientèle ? Si vous êtes prêt pour une aventure professionnelle enrich

Modifié le 28 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

92 - NANTERRE

Brasserie sur Nanterre, CDI 39h,poste de SECOND DE CUISINE (H/F).Flexible et prêt à s’investir dans notre équipe. Travail en étroite collaboration avec le chef de cuisine. Norme HACCP à connaître. Salaire 1900 à 2000 €net. Poste avec 3 coupures et 2 continues. 2 jours et demi à trois jours de repos.

Posté le 28 février 2024