Trophée CDRE : détecter les directeurs de demain

Marseille (13) Le lycée hôtelier de Bonneveine accueillait pour la première fois la finale du concours et ses 10 candidats. La qualité de leur prestation et l'accueil réservé dans la cité phocéenne ont été soulignés par les membres du jury.

Publié le 21 mars 2018 à 17:46

Créé au départ par un groupe de F&B managers qui souhaitaient échanger sur l'évolution de leur profession, le Club des directeurs de la restauration et d'exploitation France (CDRE) regroupe aujourd'hui 130 directeurs en France et Monaco. Chaque année, le club organise un concours, dont la 16e édition s'est tenue les 15 et 16 mars derniers au lycée hôtelier Bonneveine, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Son objectif : "Mieux faire connaître toutes les facettes de ce métier et les multiples compétences qui le composent, mais aussi véhiculer une certaine image de l'hôtellerie-restauration à la française que [les candidats] devront porter, défendre puis transmettre à leur tour, explique Emmanuel Taillandier, président CDRE France. Plus que des compétences techniques, on cherche une envie, une curiosité, une capacité à s'adapter et à innover, on a besoin de sentir qu'ils ne se laisseront pas déstabiliser, qu'ils sont dans une aisance solide, prêts à rebondir. Sur ces aspects, lorsque les candidats sortent du lot, ils sont hors norme !"

 

Des épreuves réalistes

Véritables jeux de rôles, les différents ateliers qui composent ce concours mettent les élèves en situation, que ce soit lors d'une négociation commerciale en anglais ou pendant un entretien avec un fournisseur. Les élèves font généralement de bons dossiers écrits, mais lors de leur soutenance, des précisions sont nécessaires. On peut regretter encore quelques lacunes sur des éléments concrets, lorsque certains hésitent sur le montant du smic ou le prix d'une bouteille de champagne. 

Avec ses questions, le jury de professionnels pousse le candidat à s'interroger sur des notions essentielles : quelles compétences recruter, combien d'employés, quels salaires, quelle politique commerciale ? Si les candidats peuvent manquer d'outils sur une stratégie de différenciation, ils redoublent d'imagination pour améliorer la cohésion d'équipe. De même, la dimension environnementale est largement intégrée dans leurs préoccupations. Beaucoup intègrent dans leur soutenance un label vert, des actions écologiques concrètes et proposent dans leurs projets une restauration responsable et locale.

 

La quête du savoir-être

Enfin, Emmanuel Taillandier rappelle "que pour reconnaître un vrai professionnel, on analyse à la fois ses compétences et ses qualités humaines. Ces futurs directeurs et directrices seront demain en situation d'accueillir des stagiaires et devront le faire avec le coeur". Tancrède Barale, consultant en hôtellerie-restauration et membre du club depuis 2015, explique combien le trophée permet de transmettre cette passion du métier : "On pousse [les candidats] à grandir. Au moment des oraux, on va chercher leur tempérament et leur charisme. Mais surtout, nous voulons déceler l'enthousiasme que chacun doit mettre dans ce métier d'accueil et de service, et l'un de ses premiers indicateurs : le sourire !"

Le bureau du club a tenu à faire part de la qualité de l'accueil qui leur a été réservé à Marseille, en notant notamment l'implication des professeurs et la tenue rigoureuse des élèves du lycée hôtelier.

CDRE #EmmanuelTaillandier#

Photo

Publié par Anne GARABEDIAN



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

20 - GROSSETO PRUGNA

L'Alta Vista - Porticcio (Corse du sud) Restaurant réputé pour sa cuisine raffinée et savoureuse avec entre autre ses poissons du marché, ses langoustes du Golfe et ses viandes maturées. Nous finalisons nos équipes en salle pour la haute saison et nous recherchons : - UN CHEF DE RANG H/F ave

Posté le 18 mai 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

75 - PARIS 07

Le Restaurant gastronomique Italien ' Penati al Baretto ' à Paris et son Chef Alberico Penati recherche son Chef de Partie ou son second de Cuisine (selon son profil) Cuisine fine et produits d'exceptions… Notre métier est fait de passion, d'implication et d'application. La gastronomique Italienne

Posté le 18 mai 2024

Chef Pâtissier H/F

06 - MOUGINS

Restaurant gastronomique renommé à Mougins recherche chef(fe) de partie pâtisserie Si vous êtes passionné(e), rejoignez une équipe dynamique aux cotés du chef Denis Fetisson, déclinant au fil des saisons le concept du produit à l'honneur. CDD/CDI - 2 jours de repos consécutifs - logement possible.

Posté le 18 mai 2024