Rodizio Brazil : l'enseigne se déploie en France et en Europe

Il y a sept ans, Mohamed Boucherit importait du Brésil une expérience culinaire basée sur des viandes rôties à la broche, découpées à table, et servies à volonté. Aujourd'hui, les restaurants Rodizio Brazil essaiment en France avec un développement en propre et en franchise. Outre le contenu des assiettes, le show en salle fait la force du concept.

Publié le 30 août 2023 à 18:25

L’enseigne Rodizio Brazil vient d’inaugurer deux restaurants - à Bordeaux (Gironde) et à Rouen (Seine-Maritime) -, bientôt rejoints par un nouvel établissement à Grenoble (Isère). Spécialisée dans la viande grillée à la broche, servie à volonté et accompagnée d’un buffet de plats brésiliens, elle se développe en propre et en franchise dans l’Hexagone, totalisant désormais huit restaurants. Mohamed Boucherit, fan d’Amérique latine, a découvert ce concept de restauration au Brésil en 2014 : “J’ai été séduit par l’idée et par le jeu des 'passadors', qui découpent la viande sur broche directement dans l’assiette des clients”, raconte celui qui travaillait alors dans la grande distribution spécialisée. Il ouvre le premier Rodizio Brazil en 2016 à Colombes (Hauts-de-Seine). “La France reste un pays de mangeurs de viande ! Nous avons fait carton plein à l’époque. Le rapport qualité-prix de nos formules est bluffant, et nous proposons des animations dans un cadre vintage et moderne à la fois. Chaque mois par exemple, nous organisons un carnaval dans tous nos restaurants, avec le personnel en costume et une batucada [un orchestre de percussions brésiliennes, NDLR]”,  décrit l’entrepreneur. Le ticket moyen s’élève à 30 € ; la formule tout à volonté (ou quasiment) à 37,90 €. La particularité de Rodizio Brazil : faire le show à la table. La découpe des morceaux dans l’assiette plait aux clients, ainsi que la variété, avec une dizaine de viandes différentes (bœuf, agneau, veau, poulet…), halal, et d’origine France à 70 %. Les 30 % restants proviennent d’Europe.

 

La Rodizio Brazil Académie, pour des formations en interne

Le second Rodizio s’est installé à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) en 2019, suivi d’une première franchise à Cergy (Val-d'Oise), la même année. Puis à Lille (Nord) en 2022 et Marseille (Bouches-du-Rhône) cette année. L’enseigne vise 50 % de succursales et 50 % de franchises, principalement en centre-ville dans des locaux offrant une capacité de 100 à 150 places. “Le plus important pour nous n’est pas forcément la ville, mais de constituer une équipe dirigeante en amont, prête à gérer une ouverture ! Concernant la franchise, nous avons fixé un droit d’entrée de 35 000 €, plus 6 % de royalties sur le chiffre d’affaires. Nous cherchons des profils ayant une expérience managériale d’équipe”, précise Mohamed Boucherit. Chaque restaurant totalise en effet une équipe conséquente - de 20 à 25 personnes. En salle, les maitres 'passadors' et les serveurs s’affairent, tandis qu’en cuisine, un gros travail de préparation sur les carcasses est nécessaire. Pour être rentable avec un concept basé sur la viande, il faut jouer sur les volumes. “Nos restaurants doivent être remplis ! Cela implique une gestion drastique au quotidien”, dit-il.

L’enseigne possède son propre centre de formation depuis le début de l’année : “Notre développement appelait à une meilleure intégration de nos collaborateurs. Nous formons au management. Pour devenir 'passador', nous avons mis en place du e-learning, avec la pratique en restaurant”, ajoute-t-il. Mohamed Boucherit ambitionne 30 établissements d’ici 2030, ainsi que deux ouvertures en Europe (Belgique et Espagne) l’année prochaine. En 2024 également, une zone épicerie sera créée dans les restaurants afin d’y vendre des produits brésiliens (farine de manioc, tapioca, beignets de fromage, etc), que la clientèle réclame.

#RodizioBrazil# viande #découpe#


Publié par Laetitia Bonnet Mundschau



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Professeur - Formateur H/F

75 - PARIS 18

Ecole de cuisine de loisir, cherche formateur (trice) en cuisine cours EN ANGLAIS, Travail agréable a pourvoir au plus vite, salaire de départ 2 250 euros net, fermeture samedi soir, dim et lundi , pas de coupures sauf rares exceptions Experience cuisine française, sens de l´humour indispensable

Posté le 20 avril 2024

Chef de partie H/F

17 - LA TREMBLADE

POSTE DE CHEF DE PARTIE DESSERT TOURNANT H/F A POUVOIR. Bistro chic sur la plage de Ronce-les-Bains (17). www.le-grand-chalet.fr direction@le-grand-chalet.fr Recherchons chef de partie h/f de début Mai jusqu'à à fin Septembre. Restaurant ouvert 7/7 de Mi Juin à Mi-Septembre. Beau volume

Posté le 20 avril 2024

Chef de rang H/F

Suisse

Pour sa réouverture prochaine le restaurant LE VIEUX PORT à versoix recherche: Un(e) chef(fe) de rang motivé et souriant pour renforcer nos équipes en SALLE, Équipe jeune et dynamique. -Contrat en CDI -Salaire à définir selon expériences thibaut@vieuxport-restaurant.ch

Posté le 20 avril 2024