Pampelonne : des incohérences dans l'attribution des futures concessions de plage font surface

Ramatuelle (83) La révélation des établissements pressentis provoque des remous car certains critères de l'appel d'offres ne semblent pas respectés, notamment l'accès de la plage à tous, la promotion de la ville de Ramatuelle, et la prestation d'excellence.

Publié le 28 juin 2018 à 18:21

Alors que l'attribution des concessions de la plage de Pampelonne, à Ramatuelle (Var), pour 2019-2030 devrait être officialisée mi-juillet,  des incohérences ont déjà été relevées et posent de nombreuses questions. 

Alors que l'appel d'offres exigeait des garanties financières et une stabilité du futur exploitant de plage, il apparaît que deux des établissements hôteliers retenus sont actuellement à la vente et pourraient changer prochainement de mains.

Avec une large place donnée aux hôtels sur les futures concessions de plage (sont pressentis l'Hôtel de Paris, Château de la Messardière, Hôtel Byblos, La Réserve de Ramatuelle, l'Ermitage), certains se demandent comment la délégation de service public - qui doit garantir l'accès de l'établissement à tous - pourra être tenue. Il est probable que les hôtels réservent des matelas-parasol en priorité à leurs clients, que les matelas soient inclus dans des packages, que la demi-pension à la plage soit facturée à un tarif préférentiel, diminuant de fait la redevance versée à la municipalité.

De plus, comme demandé dans l'appel d'offres, les établissements devront assurer la promotion touristique de la ville de Ramatuelle. Or, parmi les hôtels pressentis, quatre sont situés à Saint-Tropez...

Parmi les critères exigés figurait, en troisième point d'évaluation, celui d'une prestation d'excellence. Or, les trois établissements ayant le titre de Maîtres restaurateurs ont été évincés.


Les questions financières au premier plan

À l'issue des négociations avec la mairie, les candidats sortants ont constaté que le critère financier était passé au premier plan des attentes (alors qu'il était annoncé en quatrième point dans l'appel d'offres). La commune n'ayant pas obtenu de subventions pour la réalisation du projet, le schéma d'aménagement de la plage sera financé par les redevances reversées. Deux établissements réalisant des CA records, Bagatelle Beach (13 M€) et Shellona (8 M€) ont été recalés, soulevant une grande incompréhension.

Il semblerait également que certains candidats aient postulé sans avoir les fonds pour réaliser le projet et soient déjà en négociation pour vendre leur future concession alors que l'attribution n'est pas encore officielle. Un autre candidat admet être monté trop haut dans les enchères sur le pourcentage du chiffre d'affaires demandé par la mairie, et se pose déjà la question de la viabilité économique immédiate de son entreprise.


plage #concession# #pampelonne# #ramatuelle#

Photo

Publié par Marie TABACCHI



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Serveur H/F

17 - ST CLEMENT DES BALEINES

La Cabane à st Clément-des-Baleines sur l'ile de Ré recherche h/f une serveuse dynamique et souriante. Cuisine maison. Equipe existante sympa et efficace. Nourris/logée. Salaire motivan+prime t. D'avril à novembre. 2 Jours de congé/Semaine. contact WhatsApp 06374451 8h/16h ou mail maspeltier@yahoo.

Posté le 27 février 2024

Directeur de restaurant H/F

98 - BORA BORA

Nous recherchons notre prochain.e Directeur F&B au sein du St. Regis Bora Bora Resort! En rejoignant le paradis, nous vous offrons un package attractif et de nombreux avantages! N'attendez plus!

Posté le 27 février 2024

Chef Exécutif (Responsable des cuisines) H/F

98 - BORA BORA

Nous recherchons notre prochain.e Chef.fe Executif au sein du St. Regis Bora Bora Resort! En rejoignant le paradis, nous vous offrons un package attractif et de nombreux avantages! N'attendez plus!

Posté le 27 février 2024