À Biarritz, l'Hôtel de la Plage renait transformé, après des années de péripéties

Biarritz (64) L'établissement a opéré une mue complète pour devenir un boutique-hôtel avec rooftop, inauguré l'été dernier. Son propriétaire a dû relever des défis de différentes natures pour mener à bien son projet de rénovation, débuté en 2013.

Publié le 28 février 2023 à 11:20

Il aura fallu beaucoup de patience et de ténacité à David de Lapasse, propriétaire de l’Hôtel de la Plage à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), pour pouvoir transformer le modeste établissement 2 étoiles en un boutique-hôtel 4 étoiles. Hôtelier depuis plus de quinze ans dans cette ville - il possède également l’hôtel Edouard VII - il a racheté en 2013 l’Hôtel de la Plage, qui surplombe la plage du Port Vieux, avec l’objectif d’optimiser le lieu par rapport à son emplacement exceptionnel, sur le front de mer. “J’étais loin de m’imaginer que cela prendrait dix ans ! Nous avons dû faire face à des sujets à la fois techniques, administratifs, financiers et juridiques”, résume David de Lapasse.

 

Un permis de construire, des recours

Trois ans ont d’abord été nécessaires pour obtenir toutes les autorisations requises - architecte des Bâtiments de France, commission de sécurité, etc. - et le permis de construire, avec en parallèle une période d’élections municipales. Une fois le permis accordé en 2016, il a fallu purger plusieurs recours de riverains contre le projet. En effet, certains voisins craignaient que la rénovation du bâtiment, entièrement rasé (sauf un mur), génère différentes nuisances. “Les recours ont été déposés sur de potentielles nuisances sonores, visuelles, olfactives... Mais nous ne nous étions pas lancés dans cette aventure sans prévoir un audit du permis de construire. Nous avons purgé les recours au tribunal administratif - et gagné, car nous étions en légalité. Il y a eu des pressions par le biais de recours, d’appels en mairie, mais jamais en direct. J’étais sur site, personne n’est venu se plaindre directement à moi. Pour toute demande concernant les travaux, j’avais aussi laissé mon numéro : personne ne m’a appelé”, constate David de Lapasse. Une réunion publique a été organisée en mairie, totalisant 80 personnes. Le maire de l’époque a expliqué qu’il avait notamment accepté ce projet dans un intérêt public, pour l’image du quartier. Le cabinet d’architecture Gardera & Pastre a également présenté le futur hôtel ce jour-là.

 

Modifier les plans en cours de travaux

Les travaux, qui ont duré vingt mois, ont été plus importants que prévu. “Lors de la démolition, nous nous sommes aperçu qu’il fallait rajouter des dizaines de micropieux pour soutenir la structure. À cause de ce coût imprévu, il n’était plus possible financièrement de réaliser les cinq suites panoramiques qui devaient se situer en R+3. Nous avons été contraints de déposer un permis modificatif. J’ai rajouté deux chambres en rez-de-chaussée pour compenser, en partie, la perte économique des suites et aménagé un rooftop sur le toit, à la même hauteur que le bâtiment précédent”, explique le propriétaire.

L’Hôtel de la Plage nouvelle génération ouvre enfin en juillet 2022, avec 20 chambres (au lieu de 28 dans l’ancien bâtiment). “L’aboutissement a aussi été possible grâce à des entreprises locales qui nous ont accompagnées”, souligne-t-il. Il travaille au maximum en privilégiant le régional : la boutique propose des marques et des objets d’artistes locaux, tout comme l’épicerie. L’hôtel est ouvert à l’année, ainsi que le rooftop - sous-loué en bail saisonnier entre juin et septembre. Et depuis la réouverture, personne n’est venu se plaindre.

#hôteldelaplage#boutiquehôtel #Biarritz#


Publié par Laetitia Bonnet Mundschau



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

31 - TOURNEFEUILLE

Le restaurant BRUT à Tournefeuille (31) recherche chef de rang (F/H) passionné(e) et motivé(e). Le restaurant est fermé le samedi midi, dimanche et lundi. Envoyez CV et lettre de motivation à antoine.brand@free.fr

Posté le 25 février 2024

Cuisinier H/F

30 - CHAMBORIGAUD

Hautes'Cevennes Gard, resto tradi type Bouchon rech pour saison été (avril-sept) Cuisinier pro et responsable. Exp pâtisserie appréciée. Possibilité couple avec serveur/se. lebouchoncevenol@gmail.com

Posté le 25 février 2024

Responsable de salle H/F

Suisse

SUISSE - VALAIS, HÔTEL LE GD CHALET FAVRE, Boutique hôtel de 15 chambres, Restaurant de 50 places, sous la même direction que le Gd Hôtel Bella Tola & St-Luc, cherchons pour compléter notre équipe pour la saison d'été, à partir de mi-juin 2024: un(e) CHEF(FE) DE SERVICE - RESPONSABLE DE SALLE (F

Posté le 25 février 2024