Michelin 2012 : Le Cobéa grimpe à pas de géants

Paris (75) Philippe Belissent - Cobéa - Paris (XIVe) Avec son acolyte de toujours Jérôme Corbou, le chef a mis sept mois à peine pour décrocher avec brio et rigueur sa première étoile.

Publié le 16 avril 2012 à 11:42

Mission accomplie ! Il aura fallu à peine sept mois au restaurant Cobéa pour décrocher une première étoile dans le guide Michelin. L'objectif que s'étaient fixé Jérôme Cobou et Philippe Belissent, propriétaires de cet établissement, sis dans le XIVe arrondissement de Paris et qui porte le nom d'une liane répandue en Amérique du Sud à la fleur d'un bleu vénéneux, a été atteint. Les deux amis se connaissent depuis douze ans et ont officié ensemble six ans durant au restaurant de l'Hôtel (Paris, VIe).

"La récompense d'un travail d'équipe"
"L'obtention d'une première étoile est une récompense à laquelle chaque membre de l'équipe a contribué." Jérôme Cobou insiste sur ce point : avoir confiance en son équipe est indispensable. "Quand nous avons quitté l'Hôtel pour voler de nos propres ailes, le maître d'hôtel Rémy Suzanne nous a suivis. Nous avons eu de la chance car nous avons pu dès le départ constituer une équipe performante, soudée et harmonieuse."
Au départ, Jérôme Cobou était tenté par le métier de concierge, après avoir effectué une expérience à l'hôtel Raphaël (Paris, VIIIe), ce dernier à préféré revenir au métier de salle de la restauration : "Vingt ans à travailler avant d'avoir une place de concierge, je trouvais cela un peu long." Pour Philippe Belissent en revanche, la cuisine a toujours été une vocation et ce, depuis le lycée hôtelier du Touquet, en passant par les cuisines de Matignon durant son service militaire. Après avoir officié dans de prestigieuses maisons comme chez Laurent (Paris, VIIIe) ou Ledoyen (Paris, VIIIe), le jeune chef de 34 ans est aujourd'hui récompensé pour sa rigueur et son inventivité. "Je bénéficie en cuisine de l'aide précieuse de Michel Marini sans qui une telle réussite n'aurait pas été possible", ajoute Philippe Belissent. Désormais, depuis l'attribution de l'étoile au Cobéa, il faut réserver quinze jours à l'avance pour dîner et une semaine pour déjeuner…


Publié par AJA



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Cuisinier H/F

33 - LACANAU

La brasserie canaulaise à Lacanau Océan située sur le bord de mer, recrute Cuisiner H/F avec expérience de gros volume. CDD Saisonnier du 28 Mars au 5 Novembre Salaire net 2000 € pour 43h/semaine. Heures supplémentaires rémunérées. Brigade de 6 personnes dans une cuisine fonctionnelle et bi

Posté le 25 février 2024

Serveur H/F

33 - LACANAU

Recrute 2 serveurs H/F pour brasserie à gros débit sur le bord de mer de Lacanau-Océan. Travail sur PAD, équipe de 6 personnes, carré de 30 places, ambiance familiale. Poste logé en STUDIO INDIVIDUEL équipé avec kitchenette, lave linge, wifi, télévision, climatisation. Participation en avantage en

Posté le 25 février 2024

Serveur H/F

33 - LACANAU

Recrute 2 serveurs H/F pour brasserie à gros débit sur le bord de mer de Lacanau-Océan. Travail sur PAD, équipe de 6 personnes, carré de 30 places, ambiance familiale. Poste logé en STUDIO INDIVIDUEL équipé avec kitchenette, lave linge, wifi, télévision, climatisation. Participation en avantage en

Posté le 25 février 2024