Maïté Verriez : le don du vin

Savennières (49) Autodidacte, elle a découvert les métiers du service lors d'un essai dans un restaurant, en 2012. Aujourd'hui co-gérante du restaurant Le Chenin à Savennières, près d'Angers, sa cave fait référence et elle garde un oeil sur la salle.

Publié le 14 août 2023 à 12:05

“Je ne me destinais pas à travailler dans la restauration. Maïté Verriez aurait dû faire carrière dans le milieu équestre. “J’avais fait des études pour cela. Mais, à l’issue de mon cursus, je ne m’y retrouvais pas. J’étais un peu perdue”, confie-t-elle. En 2012, des amis de ses parents lui font faire un essai dans leur restaurant, La Taverne d’Antoine, à Doué-la-Forêt, près de Saumur (Maine-et-Loire). Maïté Verriez est au service. “Cela m’a plu tout de suite, car j’aime le contact avec la clientèle.” Sa chance : “J’ai travaillé avec une responsable sommelière ‘ grappe d’or ‘ qui m’a transmis sa passion pour le vin. J’étais très réceptive, car j’avais envie de tout découvrir et tout apprendre de cet univers.” C’est donc à La Taverne d’Antoine que Maïté Verriez a commencé à “sentir et ressentir les vins”. “J’ai même pu partir en formation pour apprendre à goûter des vins conventionnels, car, à cette époque, les vins bio commençaient tout juste à arriver dans la restauration. Elle développe alors son palais sur différents cépages. Puis, elle a l’occasion d’ouvrir une sandwicherie à Angers (Maine-et-Loire), avec son compagnon et futur mari, le cuisinier Arthur Favé. Une expérience qui les incite à voyager, découvrir d’autres maisons. Maïté Verriez décroche ainsi un poste de responsable de salle dans un restaurant saumurois, où elle peut s’intéresser de plus près aux vins bio. La suite : en 2018, le duo est embauché au restaurant Le Chenin à Savennières, à 20 minutes d’Angers, où le patron est féru de vins naturels. Trois ans plus tard, Maïté Verriez et Arthur Favé reprennent l’affaire de 30 couverts en salle et une quarantaine en terrasse.

 

Près de 400 références en cave

Sur ce nouveau terrain de jeu, voisin des bords de Loire, Maïté Verriez délègue davantage le service pour lui préférer la sommellerie. Elle garde, malgré tout, un œil en salle et sur son équipe de 4 personnes, qui passe à 7 durant la saison estivale. “J’essaie de leur inculquer quelques bases. Car ils ne doivent pas juste se focaliser sur ce qu’ils font, mais apprendre à regarder autour, demander si tout se passe bien, cocooner les clients sans pour autant être sur leur dos”, explique-t-elle. Quant au vin et la carte qui va avec, c’est désormais son affaire ! Avec 400 références qui répondent aux envies d’un profil de clientèle qu’elle connaît bien et qui vient de Saumur, Angers, Nantes, Bordeaux… pour déjeuner ou dîner. “Je travaille avec des vignerons, quelques agents de vignerons et je vais aussi dans des salons, comme Saumur So Bio ou la Paulée d’Anjou. Mais j’ai envie de découvrir encore”, confie-t-elle.

 

“Le client veut du ressenti”

Pour le service du vin, Maïté Verriez a sa méthode. “Quand le client ne sait pas, je lui demande s’il veut du blanc ou du rouge ; un vin de la région ou pas ; un cru plutôt léger ou structuré ; un petit canon à 20 € ou une grosse quille à 60 €. Je regarde aussi ce que les clients vont manger, pour savoir ce que je peux leur proposer… Aujourd’hui, le client ne recherche pas de termes techniques quand on lui parle de vin. Il veut du ressenti.Enfin, en cas d’accords mets et vins à réaliser, Maïté Verriez prépare une sélection en adéquation avec ce que son mari a concocté en cuisine. “Puis, selon le goût des plats, j’accorde grâce à mon nez. Et si je n’ai pas le temps d’aller goûter en cuisine, comme je suis censée connaître chaque ingrédient travaillé, je suis capable de choisir la bouteille qui va matcher. Il y a sept ans de travail pour arriver à cela ! Il faut beaucoup de dégustations pour avoir un palais.” Sa satisfaction : l’apprenti qui œuvre à ses côtés commence à bien connaître les vins du Chenin et surtout “il prend plaisir à les proposer et à les servir”.

#vin# Service En Salle Sommellerie #savennières# #maiteverriez#


Photo

Publié par Anne EVEILLARD



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Responsable de salle H/F

75 - PARIS 14

Le Ker Beer à Paris Montparnasse recherche en CDI temps plein son responsable de salle (H/F) avec expérience en mixologie. Nous proposons sur deux établissements un bel échantillon de bières artisanales et une carte de cocktails avec des alcools bretons. Expérience réussie dans le même poste.

Posté le 29 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

Canada

H/F Vous êtes bien plus qu'un professionnel de la cuisine ou de la salle, vous êtes un artisan de l'expérience culinaire ? Vous avez une passion pour l'excellence, que ce soit dans la préparation des mets ou dans le service à la clientèle ? Si vous êtes prêt pour une aventure professionnelle enrich

Modifié le 28 février 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

92 - NANTERRE

Brasserie sur Nanterre, CDI 39h,poste de SECOND DE CUISINE (H/F).Flexible et prêt à s’investir dans notre équipe. Travail en étroite collaboration avec le chef de cuisine. Norme HACCP à connaître. Salaire 1900 à 2000 €net. Poste avec 3 coupures et 2 continues. 2 jours et demi à trois jours de repos.

Posté le 28 février 2024