Les pâtissiers de la Côte d'Azur réunis pour une soirée gourmande

Antibes (06) De l'entrée au dessert, le 16e dîner de desserts de l'Association des pâtissiers de restaurant Côte d'Azur a démontré la créativité de la profession.

Publié le 07 juin 2012 à 19:30

Couru par les amateurs et les curieux, le dîner de desserts de l'Apreca (Association des pâtissiers de restaurant Côte d'Azur) célébré au Cap Eden Roc d'Antibes (06) a fêté sa 16e édition. Sur les terrasses ensoleillées Jérôme de Oliveira, pâtisserie Intuitions à Cannes, Philippe Rigollot, pâtisserie Philippe Rigollot à Annecy (74), Christian Garcia, chef des cuisines du Palais Princier et parrain de ce dîner, Jérôme Chaucesse, chef pâtissier de l'Hôtel de Crillon à Paris et invité d'honneur, échangeaient sur le métier : "Le savoir-faire du pâtissier de restaurant est omniprésent, du croissant du petit déjeuner à la bouchée du soir, on manque de visibilité." "Notre tâche est ardue car le client a déjà bien mangé avant d'arriver au dessert", pouvait-on entendre... Christophe Niel, président de l'Apreca situait le contexte : "Ce dîner est une fête entre amis, une envie de donner du plaisir et de se faire plaisir. Ceux qui ne nous connaissent pas encore diront que nous sommes fous. Les autres se demandent ce qu'on va leur faire encore découvrir."

Des créations uniques

Après le cocktail de bienvenue assuré par les équipes du chef Arnaud Poëtte, les convives ont découvert sans détour six desserts élaborés avec les meilleurs produits du moment, organisés comme un vrai dîner et accompagnés de champagne. Rien de connu à la carte des 35 pâtissiers engagés dans l'aventure. Pour cette soirée, tout n'était que créations spontanées, conçues à trois ou quatre professionnels. Le Concombre en tartare, gelée de sureau, le Radis en spaghetti, pomme verte, wasabi, le Petit pois en salade de pâte, basilic ou encore la Saint-Jacques à la plancha, émulsion acidulée avaient tous la saveur du dessert, sans ses inconvénients. "L'objectif de l'Apreca est en effet de démythifier l'idée du dessert lourd et trop sucré pour n'offrir que le plaisir des sens", précise Christophe Niel. Pari réussi.


Photo

Publié par Anne SALLÉ



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

75 - PARIS 01

Nous recherchons un chef de rang h/f confirmé, service au plateau, grosse limonade. Restaurant haut de gamme, avec de la rigueur . Nous recherchons quelqu'un de : -dynamique-responsable. -prise de décision-independant. Pourboire très interessant. Poste du soir, fermeture 00H max. Anglais

Posté le 23 juin 2024

Chef de rang H/F

20 - PORTO VECCHIO

Da Mare by sea lounge Restaurant de Plage Haut-de-gamme à Porto-Vecchio, Corse Nous recherchons des professionnels passionnés et dynamiques pour rejoindre notre équipe au sein d'un restaurant de plage haut-de-gamme situé à Porto-Vecchio, en Corse. Nous avons actuellement des postes vacants pour l

Posté le 22 juin 2024

Réceptionniste H/F

20 - BONIFACIO

Restaurant Gastronomique Finestra en Corse à Bonifacio: Nous sommes à la recherche d'un réceptionniste dynamique et accueillant pour rejoindre notre équipe. En tant que réceptionniste, vous serez responsable de prendre les réservations et d'accueillir les clients avec courtoisie et professionnali

Posté le 22 juin 2024