Le logement, clé du recrutement en zone isolée

Plomordien (29) Le calme du bout du monde séduit les visiteurs mais peut compliquer la recherche du personnel. Impossible d'embaucher sans régler la question du logement, devenu une exigence de la part des candidats.

Publié le 28 septembre 2022 à 17:07

“La saison prochaine, je vais passer à trois jours de congés consécutifs pour attirer les gens du coin et être plus attractif qu’Intermarché”, s’emporte Xavier Castillan qui dirige le restaurant la Table du campagnard à Treffort (Isère). Le Maître restaurateur dispose pourtant d’un avantage sur ses confrères des alentours pour recruter : son camping. “Cet été, nous avons encore logé nos collaborateurs dans des mobil-homes prévus pour la clientèle avec la perte que cela induit. Cette situation pose aussi un problème de tranquillité, car nos saisonniers ne se couchent pas tôt. Le fait d’être logé sur son lieu de travail rend poreuse la frontière entre le temps d’activité et de repos”, regrette le restaurateur qui dispose pourtant d’un terrain où il pourrait loger ses équipes, mais la mairie tarde à donner les autorisations. “Ici, sans logements, pas de recrutement ! Mais ce n’est pas tout. Sur dix jeunes, un seul avait une voiture. Il a donc fallu les véhiculer et même, parfois, les transporter”, ajoute Xavier Castillan.

 

Les bailleurs préfèrent Airbnb aux saisonniers

“Le problème du recrutement en zone isolée, en particulier sur le littoral, est en partie lié au foncier. Sur l’île d’Yeu (Vendée), la Covid a tendu le marché immobilier. La moitié des logements sont désormais des résidences secondaires, habitées une partie de l’année ou destinées à de la location saisonnière avec des loyers à la semaine qui excèdent le coût d’un logement au mois. Dans ce contexte, il est difficile de loger nos équipes qui, par ailleurs, ont des exigences de confort. Nous recherchons désormais nos collaborateurs dans les alentours, voire des personnes qui ont de la famille sur l’île en capacité de les loger, explique Agathe Facq, directrice générale de l’Hôtel Les Hautes Mers (Les Domaines de Fontenille). Elle salue toutefois l’initiative salvatrice de la municipalité : “Une colonie de vacances a été transformée en résidence pour saisonniers avec des studios à 210 € le mois ! Nous avons pu y avoir deux logements, ce qui a constitué une vraie solution pour recruter. Vingt-deux studios sont attribués en priorité par la commune aux personnels des entreprises qui ouvrent à l’année. Nos employés partageaient les lieux dans une joyeuse mixité avec, entre autres, une infirmière ou des loueurs de vélos.”

Rémi Ohayon, président d’Api & You, expert des CHR, vante d’ailleurs la conversion de bâtiments, type Ehpad, en logement du personnel, au frais de collectivités ou de groupements d’employeurs de différents secteurs d’activité : “Nos professionnels ne se connaissent qu’entre eux, du fait de leurs horaires décalés. Ils n’ont pas assez l’opportunité de rencontrer des personnes d’autres univers pour leur enrichissement personnel.”

recrutement CHR #Isolement# logement Les Domaines De Fontenille

 


Photo

Publié par Francois PONT



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Commis de cuisine H/F

20 - BONIFACIO

Bonifaccio (Corse-du-Sud), Restaurant recherche CDD saisonnier: COMMIS CUISINE, SERVEUR(SE) confirmé(e)s. Nourri(e)s, logé(e)s, blanchi(e)s, 06.12.90.12.26/ 04.95.10.15.16. lebo20169@gmail.com No.156J6391

Posté le 24 juin 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 06

Cherche Chef de rang motivé homme ou femme avec minimum 5 années d'expérience pour poste de jour sans coupure. Repos mardi et mercredi. Veuillez vous présenter au Select Montparnasse 99 Boulevard du Montparnasse 75006 Paris entre 15h et 16h.

Posté le 24 juin 2024

Adjoint de direction de restaurant H/F

92 - Rueil-Malmaison

SCHNEIDER à Rueil Malmaison (92), possibilité de se garer. restaurant d'entreprise Premium, FOOD COURT qui fait en moyenne 950 couverts par jour Vous managez avec le directeur une équipe de 25 collaborateurs Travail du Lundi au Vendredi de 07h00 à 15h30 Rémunération brute mensuelle: 2700 EUR sur 13

Posté le 24 juin 2024