Journée mondiale du sommeil : Sofitel s’engage contre ‘l’effet première nuit’

Paris (Île-de-France) L’enseigne haut de gamme du groupe Accor a présenté les résultats d’une étude menée au Sofitel Arc de Triomphe afin de proposer une meilleure expérience à ses clients. En suivant un protocole défini médicalement, ceux-ci ont gagné 65 minutes de sommeil.

Publié le 15 mars 2024 à 15:09

Comment permettre aux voyageurs de passer de bonnes nuits à l’hôtel alors qu’ils sont nombreux à confier mal dormir lors de la première nuit passée hors de chez eux ? C’est la question à laquelle l’enseigne Sofitel a souhaité répondre en menant une enquête en collaboration avec le docteur Frédéric Saldmann, spécialisé dans les questions de santé et nutrition.

L’enseigne haut de gamme du groupe Accor a choisi le 15 mars, journée mondiale du sommeil, pour présenter les résultats de cette étude lors d’une table ronde au Cercle d’Aumale, à Paris, réunissant Maud Bailly, directrice générale des marques Sofitel, MGallery et Emblems, le Dr François Duforez, médecin du sport et du sommeil, et le Dr Saldmann.

Car, alors que les Français dorment en moyenne une heure trente de moins qu’il y à cinquante ans, ils sont également confrontés lorsqu’ils sont en déplacement au ‘syndrome de la première nuit’ (‘first night effect’) : lorsqu’une personne dort pour la première fois dans un endroit inconnu, l’hémisphère gauche de son cerveau reste en état d’alerte pendant son sommeil, qui est par conséquent de mauvaise qualité. Un problème de taille pour les hôteliers, qui accueillent fréquemment des voyageurs pour une seule nuitée.

 

Des recommandations de bon sens

Une chambre du Sofitel Arc de Triomphe, à Paris, a été spécialement équipée pour cette étude (capteurs de sommeil…), et un protocole précis a été défini pour favoriser l’endormissement et la qualité de sommeil. Résultat : les participants ont dormi 65 minutes de plus qu’à leur domicile et la qualité de leur sommeil a été 13,7 % plus élevée.

Cet ‘art du sommeil’ proposé par Sofitel s’appuie sur un ensemble de recommandations de bon sens, mais souvent négligées, pour optimiser l’environnement et concevoir ainsi la chambre idéale pour le sommeil :

  •         proposer une literie de qualité, avec des coussins de différents types adaptés à la morphologie du client ;

  •         régler la température de la chambre à 18-19 °C. Elle doit être de 26-27 °C sous la couette, et les extrémités doivent être au chaud. Sofitel a d’ailleurs proposés des chaussettes chaudes aux participants de l’étude ;  

  •         éliminer toute source de lumière dans la chambre,  en installant des rideaux occultants, en proposant des masques pour les yeux (en soie de préférence car cette matière permet l'hydratation de la peau)… ;

  •         lutter contre les sources de lumière bleue, qui est extrêmement puissante car elle bloque la sécrétion de mélatonine (l’hormone du sommeil) : masquer les diodes lumineuses des appareils en veille, remplacer si besoin les lumières des salles de bains et des chambres que le client peut allumer s’il se réveille dans la nuit ;

  •         veiller à l’insonorisation de la chambre, ou mettre des bouchons d’oreilles à disposition ;

  •         être vigilant sur les odeurs présentes dans l’établissement, proposer des brumes d’oreillers avec des parfums favorisant l’endormissement (fleur d’oranger…) ; 

  •         proposer des plats légers à la carte du room service, car le client dormira mal s’il digère mal ou si le repas a été trop copieux (éviter les excès de graisse, de sel, de sucre ou d'épices) ;

  •         proposer des tisanes, car certains mélanges de plantes sont bénéfiques pour un sommeil réparateur ;

  •  mettre à disposition des playlists de bruits blancs et de bruits roses (sons doux et profonds aux fréquences basses) ;

  • pour l’enquête, Sofitel a aussi mis en œuvre d'une routine avant le sommeil comprenant une séance de méditation, afin de réduire l'anxiété et de favoriser la relaxation.


Suite aux bons résultats obtenus, Sofitel - qui a déjà été précurseur en la matière avec le lancement en 2003 de la gamme de literie haut de gamme 'Sofitel my Bed' - appliquera ces recommandations les 120 hôtels sous enseigne en France et à l'étranger d’ici juillet prochain : “la promesse de sommeil fera partie de la promesse de marque”, a annoncé Maud Bailly.

 


Photo

Publié par Roselyne DOUILLET



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

67 - BARR

Rejoignez notre élégante Brasserie, La Table du 5, table de Chef au Gault&Millau et référencée dans le Guide Michelin. Une cuisine, simple et gourmande, dans la veine d'une brasserie chic, authentique et sincère, se mêle à l'élégance d'une Maison 5 Etoiles. Au cœur de l'Alsace, le 5 Terres Hôtel

Posté le 23 avril 2024

Sommelier H/F

67 - BARR

Rejoignez notre élégante Brasserie, La Table du 5, table de Chef au Gault&Millau et référencée dans le Guide Michelin. Une cuisine, simple et gourmande, dans la veine d'une brasserie chic, authentique et sincère, se mêle à l'élégance d'une Maison 5 Etoiles. Au cœur de l'Alsace, le 5 Terres Hôtel

Posté le 23 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

67 - BARR

Rejoignez notre élégante Brasserie, La Table du 5, table de Chef au Gault&Millau et référencée dans le Guide Michelin. Une cuisine, simple et gourmande, dans la veine d'une brasserie chic, authentique et sincère, se mêle à l'élégance d'une Maison 5 Etoiles. Au cœur de l'Alsace, le 5 Terres Hôtel

Posté le 23 avril 2024