Index sénior : le GHR opposé à une nouvelle formalité obligatoire

Le Groupement National des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) a exprimé auprès de la Première ministre son opposition alors qu'elle a annoncé, le 2 février 2023, vouloir étendre aux entreprises de 50 salariés et plus le projet d'index sénior visant à les contraindre à adopter un objectif d'amélioration de l'embauche et du maintien en activité des salariés âgés.

Publié le 06 février 2023 à 16:18

L’article 2 du projet de loi relative à la réforme des retraites, prévoit la création d’un « index senior » pour « valoriser les bonnes pratiques et dénoncer les mauvaises » selon la Première ministre.   L’index sénior consisterait à exiger des entreprises soumises à cette obligation qu’elles publient chaque année des indicateurs relatifs à l'emploi des salariés âgés ainsi qu'aux actions mises en œuvre pour favoriser leur emploi.

Le projet de loi prévoit que ce dispositif concernerait dans un premier temps les entreprises d’au moins 1000 salariés puis celles d’au moins 300 salariés au 1er juillet 2024.  

Pour favoriser l’emploi des seniors, Elisabeth Borne a déclaré jeudi sur France 2 qu’elle était favorable à ce que le seuil soit abaissé à toutes les PME d’au moins 50 employés.

Si, pour Didier Chenet, Président du GHR, les professionnels du secteur de l’hôtellerie restauration partagent la volonté du gouvernement d’améliorer l’emploi des salariés les plus âgés, ils ne peuvent pas accepter de contraindre les PME du secteur à respecter une nouvelle formalité administrative.

 « Nos professionnels attendent du gouvernement qu’il les aide à faire face à la pénurie d’emploi qui les frappe, pas qu’il leur impose une nouvelle formalité venant s’ajouter à une liste déjà fort longue ».

 Et d’ajouter, « alors que les gouvernements successifs parlent de simplification administrative, force est de constater ô combien les actes continuent de diverger des paroles. Nos professionnels sont bien trop occupés à sauver leurs entreprises après 3 années de crise pour leur demander de remplir une énième déclaration. »

 Le GHR a demandé à la Première ministre « de bien vouloir renoncer à étendre (aux) PME une telle obligation ».

retraite #IndexSeniors#



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Vendeur H/F

75 - Paris

[TEMPS PARTIEL] Vendeur épicerie fine et pâtisseries h/f Angelina - salon de thé, symbole de « l’Art de vivre à la française » à travers le monde MissionDepuis plus de 20 ans Bertrand Restauration, filiale du Groupe Bertrand, a réussi à s’imposer comme un acteur majeur de la restauration commercia

Posté le 22 juin 2024

Vendeur H/F

75 - Paris

Vendeur épicerie fine et pâtisseries h/f ANGELINA Angelina - salon de thé, symbole de « l’Art de vivre à la française » à travers le monde Mission Depuis plus de 25 ans le Groupe Bertrand a réussi à s’imposer comme un acteur majeur de la restauration et de l'hôtellerie en France. Diversifié et mul

Posté le 22 juin 2024

Cuisinier H/F

48 - GORGES DU TARN CAUSSES

La Brasserie Chez Léon (48 Ste Enimie) recherche, pour compléter son équipe, un(e) cuisinier(e) du 1er Juillet au 15 sept 2024 - nourri, logé en maison de village à 5 min à pied de la brasserie, avec 1,5 jours off par semaine. Equipe à taille humaine et cuisine maison. brasseriechezleon48@gmail.com

Posté le 22 juin 2024