Grand Débat : le mille-feuille administratif, première préoccupation des TPE et PME

La CPME avait appelé ses membres à participer au Grand Débat et elle est allée plus loin en mobilisant ses 104 unions territoriales, qui ont recueilli, du 2 au 20 janvier, les propositions de milliers de chefs d'entreprises. La synthèse de ces travaux a été présentée le 30 janvier lors d'une réunion de restitution nationale. En tête des sujets préoccupants, le mille-feuille administratif.

Publié le 04 février 2019 à 17:53

Des sondages auprès de leurs adhérents mais aussi des réunions ont été organisés par l’ensemble des unions territoriales de la CPME, qui ont permis de recueillir la voix des artisans, commerçants, professionnels libéraux, dirigeants de TPE et de PME. Des travaux qui ont fait l'objet d'une présentation des préoccupations et des réponses apportées par les chefs d'entreprises, lors d'une réunion de restitution. Toutes les contributions mentionnent la baisse des dépenses publiques, souligne la Confédération, ou encore la nécessité de corriger l'iniquité fiscale entre TPE/PME et grandes entreprises revient régulièrement...

La question du "mille-feuille administratif" arrive en tête des sujets de préoccupations. La plupart des propositions préconise de mettre fin aux doublons.

L’iniquité de traitement entre le secteur public et le secteur privé est vécue comme une véritable injustice. Ils réclament que les textes s’appliquent de manière équivalente.

Le niveau des prélèvements obligatoires et l’instabilité des règles administratives et fiscales sont pointés également du doigt.

La traçabilité des impôts est un autre sujet récurrent : manque de transparence des fonds publics d’un côté, gaspillage de l’autre…

La gratuité de certaines dépenses sociales empêche certains bénéficiaires d’en comprendre le coût pour la collectivité, dénoncent de nombreux participants. Dans la même logique, des entrepreneurs s’insurgent contre le fait que l’IRPP n’est dû que par une minorité, alors que tous bénéficient des services publics.

Chauffage, déplacements professionnels : la différence entre territoires doit être prise en compte.

La prise en compte du vote blanc est largement réclamée.

Mais aussi… Instaurer un bouclier fiscal incluant la fiscalité nationale, locale et écologique. Ne plus laisser taxer les bénéfices laissés dans les entreprises. Revoir les règles de l’administration, en privilégiant l’accompagnement à la sanction. Créer un délit de harcèlement ou de mauvais traitement administratif. Adapter les règles de la transition écologique en fonction des réalités territoriales et climatiques. Instaurer un médiateur au gaspillage des fonds publics.

#GrandDébat# CPME #GiletsJaunes# entreprise



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de cuisine H/F

Etats-Unis

Restaurant Français situé à Kansas City, MO, au coeur du quartier vibrant de Westport. Nous proposons une cuisine bistronomique, en accordance avec les saisons et produits locaux. Chef(fe) de cuisine h/f. Contactez-nous: romain.monnoyeur@westportcafe.com 2 jours congés consécutifs, dinner&Sunday br

Posté le 24 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

Etats-Unis

Envie de travailler aux Etats-Unis? Nous sommes un bistro Français situé dans le quartier vibrant de Westport à Kansas City, Missouri. Nous recherchons un SOUS CHEF CUISINE H/F. Notre style de cuisine est la bistronomie. 2j congés consécutifs. Dinner&Sunday brunch. romain.monnoyeur@westportcafe.co

Posté le 24 avril 2024

Responsable de salle H/F

78 - CRESPIERES

MORETTI Aperitivo & Resto recherche de nouveaux profils en SALLE pour renforcer les équipes de notre restaurant situé à CRESPIERES, 78 121 -- WEEK END DE REPOS TOURNANTS / PRIME VACANCES ATTENTION PAS DE TRANSPORTS EN COMMUN A CRESPIERES Postes à pourvoir : RESPONSABLE DE SALLE (H/F) -- CHEF(E

Posté le 23 avril 2024