Pass sanitaire : les professionnels de la restauration partagés

Publié le 26 avril 2021 à 14:34

L'Hôtellerie Restauration a mené une enquête auprès des professionnels du secteur de l'hôtellerie-restauration entre le 20 et le 22 avril 2021 pour connaître leur avis sur la mise en place d'un pass sanitaire dédié aux CHR. 

La question était la suivante : La mise en place d’un pass sanitaire offrant la possibilité, ou non, aux clients de restaurants d’enlever leur masque pour consommer à l’intérieur de l’établissement, n’est - pour le moment - pas d’actualité en France. Mais si ce document permettait de rouvrir plus tôt les restaurants, seriez-vous favorable à ce qu’il soit mis en place ? Attention : à ne pas confondre avec le passeport sanitaire qui est bien en cours de développement pour faciliter les déplacements au-delà de nos frontières.

Sur les 307 répondants, vous êtes 46 % à avoir répondu oui et 54 % à avoir répondu non. 

Nous avons également demandé l'avis à quelques professionnels, voici leur témoignage.



Commentaires
Photo
* *

vendredi 23 avril 2021

Bonjour
Pourquoi mettez vous en avant dans votre titre la minorité favorable à la mise en place d'un pass sanitaire et non la majorité qui est d'un avis contraire ?
Photo
Laurence COLIN

vendredi 23 avril 2021

Vous mettez en avant la minorité. Pourquoi ?
Photo
michel caron

vendredi 23 avril 2021

Bonjour, oui, pourquoi?
Photo
Magali Audion

vendredi 23 avril 2021

Bonsoir, je n'ai pas répondu au sondage car la définition du pass sanitaire n'était pas assez précise : s'agirait-il d'une obligation de traçage avec son smartphone type QR code, ou d'une obligation d'attester d'une vaccination ou d'un PCR, ou autre ?... merci de cette précision
Photo
Irène Aurore

samedi 24 avril 2021

Oui pourquoi parlez-vous de la minorité ? La majorité des citoyens est contre cette mesure! Ne faites pas le jeu de la propagande étatique qui cherche à nous l’imposer par tous les moyens.
En vous remerciant par avance pour votre vigilance et votre respect à l’égard des citoyens (professionnels et clients).
Photo
Romy CARRERE

lundi 26 avril 2021

Parler de minorité quand on a 46 % pour, c'est un peu fort. La profession est très divisée sur ce sujet, ça c'est certain. Et oui les citoyens sont globalement contre, mais là il s'agit d'une enquête qui ne concerne que les professionnels des CHR. Par ailleurs, à noter que le gouvernement est contre et ne souhaite justement pas le mettre en place ! Donc je ne vois pas pourquoi vous parlez de propagande étatique... Ne confondez pas avec le passeport sanitaire, qui lui sera mis en place.
Photo
michel caron

lundi 26 avril 2021

Merci Romy...like
Photo
Irène Aurore

lundi 26 avril 2021

Nous vous remercions d’avoir modifier l’intitulé de votre article.
Si vous mettez en place un sondage alors que vous souhaitez mettre en avant un résultat minoritaire, il est préférable de ne pas réaliser de sondage du tout. Ce qui ressort des résultats c’est que 54% de professionnels sont contre. Si vous ne souhaitez pas l’entendre, il convient de ne pas nous poser la question.
Photo
Irène Aurore

mardi 27 avril 2021

Par ailleurs vous dites que le gouvernement est contre. Cela m’étonne car je viens de lire que c’est le gouvernement lui-même qui souhaitait mettre en place ce dispositif pour les restaurants. La CNIL a même été saisie pour ce prononcer sur ce dispositif.
Lorsqu’un vote ou un sondage est réalisé c’est le résultat majoritaire qui l’emporte (jusqu’à preuve du contraire). Il est donc important de veiller à respecter l’état de droit et les libertés fondamentales. Bcp de personnalités politiques (dont l’ancienne ministre du travail elle même) vont au restaurant en nous disant « qu’elles ignoraient que cela était interdit », les journalistes ne portent pas de masque sur les plateaux de télévision et les ministres et le premier ministre lui-même lors des conférences de presse retirent le masque pour parler (alors que tout l’intérêt du masque est justement de le mettre lors d’un échange pour éviter la propagation des gouttelettes), et vous venez de démontrer que l’on peut faire dire aux chiffres ce que l’on souhaite.
Il apparaît donc évident que la seule chose qui empêche les restaurants d’ouvrir est la volonté politique.

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Professeur - Formateur H/F

75 - PARIS 18

Ecole de cuisine de loisir, cherche formateur (trice) en cuisine cours EN ANGLAIS, Travail agréable a pourvoir au plus vite, salaire de départ 2 250 euros net, fermeture samedi soir, dim et lundi , pas de coupures sauf rares exceptions Experience cuisine française, sens de l´humour indispensable

Posté le 20 avril 2024

Chef de partie H/F

17 - LA TREMBLADE

POSTE DE CHEF DE PARTIE DESSERT TOURNANT H/F A POUVOIR. Bistro chic sur la plage de Ronce-les-Bains (17). www.le-grand-chalet.fr direction@le-grand-chalet.fr Recherchons chef de partie h/f de début Mai jusqu'à à fin Septembre. Restaurant ouvert 7/7 de Mi Juin à Mi-Septembre. Beau volume

Posté le 20 avril 2024

Chef de rang H/F

Suisse

Pour sa réouverture prochaine le restaurant LE VIEUX PORT à versoix recherche: Un(e) chef(fe) de rang motivé et souriant pour renforcer nos équipes en SALLE, Équipe jeune et dynamique. -Contrat en CDI -Salaire à définir selon expériences thibaut@vieuxport-restaurant.ch

Posté le 20 avril 2024