Édito du journal n° 3283 du 29 mars 2012 : "Indigestion"

Publié le 28 mars 2012 à 17:30
Si internet est un merveilleux moyen de communication qui a profondément transformé la vie quotidienne dans presque tous les domaines, la Toile peut également se révéler le pire des labyrinthes où nul ne peut suivre le fil d'Ariane.

Certes, des sites de réservation en ligne à l'achat de livres rares en passant par les inscriptions aux examens et les régimes minceur, de la lecture des journaux aux réseaux sociaux, du repérage de la pizzeria la plus proche à l'envoi de la photo du siècle, Internet est devenu l'outil indispensable de toute vie en société.

Mais ce monde fascinant n'est pas forcément celui d'Alice au pays des merveilles, où la réalité n'est perçue qu'à travers des lunettes roses. Parmi les excès consécutifs à une absence totale de contrôle, la promotion de la restauration connaît une inflation de sites qui rend impossible toute utilisation rationnelle de ce merveilleux outil.

À ce jour, si vous faites une recherche sur Google sur le thème de la promotion des restaurants, vous avez le choix : 'Semaine du resto', à ne pas confondre avec 'Semaine du restaurant', 'Semaine gastronomique' qui n'a rien à voir avec la 'Fête de la gastronomie' qu'il ne faut surtout pas confondre avec la 'Semaine du goût'. De même, 'Opération tous au resto' ne peut être assimilée à 'Tous au restaurant', et si vous avez perdu le fil de l'histoire, n'essayez pas de vous raccrocher à 'Tout se passe au resto' qui est encore autre chose…

Ce comique de situation peut certes inspirer un humoriste, mais à l'heure où chaque denier investi doit être porteur d'un minimum de rentabilité, il est temps de clarifier une évolution de plus en plus confuse. Naguère, un ministre du Tourisme découvrit dès sa prise de fonctions la démultiplication insensée de l'édition de dépliants par village, par ville, par canton, par département, par régions, sans oublier les éditions nationales ou 'thématiques'.

Dans l'intérêt des clients comme des professionnels, mieux vaudrait éviter de répéter les mêmes erreurs, fussent-elles parées de l'auréole numérique.

Publié par L. H.



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

75 - PARIS 04

Bonjour, La brasserie l'Alchimiste situé au 9 rue Nicolas Flamel 75004 PARIS recrute chef de rang. Se présenter avec CV directement à la brasserie. Merci

Posté le 23 juin 2024

Chef de rang H/F

38 - AUTRANS MEAUDRE EN VERCORS

Hôtel Restaurant La Buffe recrute CDR / Réceptionniste pour seconder le gérant sur les tâches opérationnelles. Service restaurant & réception, seul ou en équipe. Profil autonome et polyvalent indispensable. 39h- 2jrs 1/2 repos - 1500 à 2000 € nets. Logement indiv poss. contact@la-buffe.fr 0476947070

Posté le 23 juin 2024

Chef de partie H/F

20 - SARI SOLENZARA

Restaurant de plage La Voile Rouge à Solenzara en corse recherche un second de cuisine ou un chef de partie froid. Poste évolutif. Cuisine traditionnelle de type brasserie Logé nourri, salaire intéressant. En coupre.1 jour de congé /sem Période : du 01/07 au 10/11/24 Tel : 0603225395

Posté le 23 juin 2024