Coûts fixes et activité partielle : pas d'aide supplémentaire de la part de Bercy pour le moment

Publié le 11 janvier 2022 à 17:44

 

Malgré la demande des organisations professionnelles, le ministère de l’Économie a indiqué ne pas souhaiter soutenir davantage le secteur pour le moment. Dans un courrier adressé à Bercy le 7 janvier dernier, les syndicats ont réclamé que le seuil de prise en charge des coûts fixes par l’État soit abaissé à une perte de 30 %, contre 50 % actuellement, et que l’accès à l’activité partielle sans reste à charge soit possible pour les cafés, hôtels et restaurants dès décembre, pour toutes les entreprises  subissant une perte de chiffre d’affaires au moins égale à 65 % ou connaissant une baisse d’activité du fait des mesures sanitaires mises en œuvre.

Selon une enquête menées par les quatre organisations représentatives des CHR (GNI, GNC, SNRTC et Umih) envoyée à Bercy, 79 % des restaurateurs ont perdu au moins 30 % de leur chiffre d'affaires dès l'avant-dernière semaine de décembre. Cité par Le Parisien, le cabinet du ministère de l’Économie se justifie : “Quand on regarde cette étude dans le détail, on s’aperçoit que la majorité des entreprises perdent plus de 50 % de chiffre d’affaires. Elles sont dans les clous pour recevoir les aides qui ont été annoncées.”

Le ministère indique toutefois surveiller la situation et attendre la fin du mois de janvier pour revoir sa position, notamment en ce qui concerne les compensations de chiffre d’affaires. Une réunion sur la question des exonérations de charges est prévue le 11 janvier à Bercy.  

 

Bercy UMIH aides



Commentaires
Photo
ATTARD

lundi 10 janvier 2022

Bonsoir à tous,
Mais alors comment faire dès lors que le plus gros de nos charges sont des charges d'emprunts (150 k€ ) hors PGE qui ne rentrent pas dans le calcul de l'EBE car supportés par la société d'exploitation. Résultat: EBE positif donc aucune aide et CA à plat car activité atone puisque clientèle d'affaires en télétravail. Pourtant, avant COVID, EBE largement excédentaire. Où est l'aide au cas par cas et les promesses de Monsieur Le Maire de ne laisser aucune entreprise en difficulté???? Si mon entreprise meurt du COVID, je meurs aussi.
Un humain à bout!

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

42 - LA CHAPELLE VILLARS

Rejoignez notre équipe dynamique ! Nous sommes à la recherche d'un chef de partie pour notre restaurant bistronomique. Travailler dans une bonne ambiance, où la passion culinaire rencontre l'esprit d'équipe. Profil Recherché : Expérience en cuisine bistronomique Créativité culinaire et maîtri

Posté le 03 mars 2024

Chef de rang H/F

83 - ST TROPEZ

Restaurant MARCELLINO, port de Saint-Tropez SAISON 2024 Nous cherchons serveurs, serveuses expérimentés polyvalents salle et bar pour compléter notre équipe de salle. Saison longue: début des contrats, février, avril, mai, juin... jusqu'à septembre, octobre, novembre. Différents postes à pourv

Posté le 02 mars 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

10 - LOCHES SUR OURCE

à la recherche d'un(e) serveur(se) en restaurant, cuisinier(e) , chef de partie, second de cuisine, femme de chambre pour la saison. le poste est logé , salaire intéressant. expérience exigé ou débutant pour certains postes. n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations .

Posté le 02 mars 2024