Collège Culinaire de France : "Cultiver la différence, c'est l'assurance de devenir meilleur chaque jour"

Paris Le Collège a rassemblé près de 850 professionnels lors de sa rencontre annuelle qui s'est déroulée le 2 octobre, à Ground Control (Paris, XIIe). Artisanat militant et mise en avant de la qualité étaient les maîtres-mots de cette cérémonie.

Publié le 05 octobre 2023 à 00:07

“Il faut prendre le temps d’aller vite”, a déclaré Christian Regouby, directeur général du Collège culinaire de France, à l’occasion de la grande rencontre annuelle du Collège culinaire de France, qui s’est déroulée le 2 octobre, à Ground Control (Paris, XIIe). Prendre le temps, selon lui, “pour construire le monde dans lequel et pour lequel nous voulons vivre”. Cette rencontre était l’occasion, pour le Collège de rappeler ses valeurs et de présenter sa nouvelle signature, ‘Artisans militants de la qualité’. “Nous avons choisi d’aller vers l’artisanat de la diversité culinaire, en alternative à l’industrialisation et la standardisation alimentaire. La diversité, c’est la vie. Des mots qui ont trouvé un écho dans le discours d’Alain Dutournier, l’un des chefs-fondateurs du Collège. Alain Ducasse, lui aussi chef-fondateur du Collège, a tenu des propos plus politiques : “En France, nous vivons avec la certitude que nous sommes les meilleurs. Ensemble, on va le démontrer. On ne peut compter que sur nous-mêmes, et pas sur les politiques. Ensemble, on va grandir. Nous sommes la démonstration et l’incarnation que cultiver la différence, c’est l’assurance de devenir meilleur chaque jour.”Alain Ducasse s'est dit rassuré en voyant toutes les générations représentées à l'événement. Celui-ci a rassemblé près de 850 professionnels du secteur, tous réunis autour de trois fondamentaux : artisans, militants, qualité. Plus de 150 artisans étaient présents dans le cadre d'un marché complice. En début d'après-midi, un laboratoire dédié à la qualité a permis de démontrer comment la coopération crée de la valeur chez les artisans, avec des exemples concrets.

 

« L'artisanat est un vrai pouvoir d'avenir »

«Nous devons être un contre-pouvoir à l'industrie», a insisté Célia Tunc , secrétaire générale du Collège. «Nous sommes 3 000 au Collège culinaire, ce n'est pas suffisant pour se battre, pour montrer que les artisans existants, que nous sommes nombreux sur le territoire . » Elle a ainsi appelé tous les membres à se faire les portes-paroles de cet artisanat de qualité. Autre ambition du Collège : toucher le grand public et poursuivre son travail avec les écoles, « qui représentent les futures générations de professionnels », et au-delà de nos frontières, comme cela a été fait il ya un an au Japon. «Plus sur sera forts au-delà des frontières, plus sur montrer que l'artisanat est un vrai pouvoir d'avenir.»Pour rendre ces projets possibles, le secrétaire général a indiqué une augmentation de la cotisation annuelle, qui passe de 30 à 35 €. « Sur un besoin de chacun d'entre nous pour monter en puissance. C'est ce qui va nous permettre de surmonter les obstacles», a ajouté Célia Tunc. « Face aux grands dangers, il faut avoir la conviction que notre chemin est le bon chemin », conclut Christian Regouby.

 

#CollègeCulinaire# 

 


Photo

Publié par Romy CARRERE



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

31 - TOURNEFEUILLE

Le restaurant BRUT à Tournefeuille (31) recherche chef de rang (F/H) passionné(e) et motivé(e). Le restaurant est fermé le samedi midi, dimanche et lundi. Envoyez CV et lettre de motivation à antoine.brand@free.fr

Posté le 25 février 2024

Cuisinier H/F

30 - CHAMBORIGAUD

Hautes'Cevennes Gard, resto tradi type Bouchon rech pour saison été (avril-sept) Cuisinier pro et responsable. Exp pâtisserie appréciée. Possibilité couple avec serveur/se. lebouchoncevenol@gmail.com

Posté le 25 février 2024

Responsable de salle H/F

Suisse

SUISSE - VALAIS, HÔTEL LE GD CHALET FAVRE, Boutique hôtel de 15 chambres, Restaurant de 50 places, sous la même direction que le Gd Hôtel Bella Tola & St-Luc, cherchons pour compléter notre équipe pour la saison d'été, à partir de mi-juin 2024: un(e) CHEF(FE) DE SERVICE - RESPONSABLE DE SALLE (F

Posté le 25 février 2024