Bar-brasserie et bars-tabac : baisse du marché des ventes de fonds

Publié le 12 septembre 2012 à 17:19

Activité : bar-brasserie à Montpellier

    Rapport  moyen    
 Par tranche de chiffre d'affaires  Prix/CA HT (%) Prix / EBE avant cotisations sociales de l'exploitant (coeff.) Tendance générale du marché
 CA de 0 à 200 000 € (CA moyen = 131 257 €)   94 % 2,71 en baisse
 CA de 200 000 à 400 000 € (CA moyen = 283 981 €)  100 % 3,39
 CA > à 400 000 € (CA moyen   91 % 3,48

Moyenne calculée sur 276 cessions réalisées par le réseau Michel Simond Montpellier du 31 juillet 2011 au 31 juillet 2012

L'avis de Christophe Bellivier, cabinet Michel Simond Montpellier
"L'activité des bars-brasseries est plutôt pérenne pour la ville de Montpellier. Cependant, il y a tout de même des disparités en fonction des emplacements. Toutefois, en période de crise, les emplacements n° 1 ne subissent quasiment pas de baisse du chiffre d'affaires."


Activité : bar-tabac 

    Rapport   moyen   
 Par tranche de chiffre d'affaires   Prix/CA HT (%) Prix / EBE avant cotisations sociales de l'exploitant (coeff.) Tendance générale du marché
 CA de 0 à 200 000 € (CA moyen = 131 425 €)  98,1% 2,72 en baisse
 CA de 200 000 à 400 000 € (CA moyen = 269 827 €)   100 % 3,39
 CA supérieur à 400 000 € (CA moyen = 581 632 €)   96 % 3,41
Moyenne calculée sur 348 cessions réalisées par le réseau Michel Simond du 31 juillet 2011 au 31 juillet 2012

L'avis de Stéphane Corre, animateur réseau Michel Simond

Son commentaire : "Nous constatons une baisse des ventes de fonds de commerce de 'tabacs humides' (bars-tabac) et 'tabacs secs '(sans activité de bar) sur les douze derniers mois. Cependant, il faut noter une reprise sur les dernières semaines, surtout sur les affaires avec des activités connexes (PMU, presse, loterie, Française des jeux, bimbeloterie…), qui ont un certain monopole sur la zone de chalandise. Après une chute significative, les valorisations restent cependant stables et les moyennes observées sur des derniers mois se situent entre 2,7 et 3,4 fois l'EBE."



Commentaires
Photo
hubert

lundi 13 mai 2013

Je suis assez surpris de vos propos en effet je suis à Lorient (Morbihan) nous voyons souvent des affaires en bar-tabac vendu 2 fois le CA ou 4 fois l'EBE retraité. Pourriez-vous me dire pourquoi une affaire faisant 130K€ de bar et 40k€ de com Tabac avec un EBER de 114k€ à été vendu 440k€. Merci. hubert192@hotmail.com

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Femme/Valet de chambre

74 - CHAMONIX MONT BLANC

Salaire attractif. 2 jours de repos par semaine y compris en week-end. QC Terme Chamonix est à la recherche de responsables d'entretien h/f pour le centre bien-être de Chamonix Mont Blanc.

Posté le 25 février 2024

Chef de partie H/F

85 - ST LAURENT SUR SEVRE

Le Château de la Barbinière, Hôtel **** et Restaurants (La Closeraie restaurant gastronomique - L'Orangerie restaurant bistronomique - Le Clos Suzette Crêperie), situé à Saint Laurent Sur Sèvre en Vendée (85) souhaite renforcer son équipe ! Nous recherchons : CHEF DE PARTIE (H/F) - CDI CHEF PÂT

Posté le 25 février 2024

Chef de cuisine H/F

93 - PANTIN

VIF. recherche son nouveau chef de cuisine en restauration traiteur. Nous sommes une agence de traiteur parisienne, haut de gamme, spécialisée dans le secteur de la Mode et du Luxe. Nos prestations sont destinées aux backstages de défilés, shootings photos et tournages ainsi qu'à des projets événeme

Posté le 25 février 2024