Auberge du Maupuy : la renaissance

Gueret (23) Après un passé mouvementé, l'établissement de la montagne creusoise retrouve sa vocation originale. Convivialité, produits locaux, projets de développement sont au menu.

Publié le 07 août 2020 à 16:05

Pour Laurent Lefour et son ami Chouchou Barlier, le challenge sera difficile, mais réalisable : transformer un lieu au passé sulfureux en rendez vous touristique, festif et gourmand, à la hauteur de la réputation du bien vivre made in Creuse. Ouverte le 30 juin dernier, leur « Auberge du Maupuy » ne désemplit pas, fichée sur son éperon rocheux surplombant la vallée de Guéret, à quelques minutes de la capitale départementale. Pour ces deux professionnels ayant fait leurs universités dans des LEP de la région puis dans différents établissements, l’objectif est de rendre au site sa vocation originale. Le Maupuy fut à ses débuts un restaurant, devint une boîte de nuit, puis un club échangiste, avec quelques incidents, des fermetures administratives, et une mauvaise réputation. 

« Nous avons un cadre superbe », souligne Laurent, que tout le monde surnomme « Lolo » et toute la creuse le connaît. C’est un atout, il ne reste plus qu’à lui donner une notoriété disons plus acceptable.. »

 

Un spa et une piscine

 

Touché par les effets « Covid19 » qui auront retardé de deux bons mois la réouverture, le nouveau propriétaire s’est donné les moyens de ses ambitions : décoration, remise à neuf des cuisines, réaménagement complet du lieu. (Investissements non précisés). Pour le moment, 4 personnes sont salariées, dont le patron qui officie aux fourneaux, composant une carte simple mais goûteuse, sur fond de spécialités locales dont le fameux « fondu » creusois, et autres viandes limousines. Tous les produits viennent des alentours et d’apporteurs du terroir.

« Nous avons un projet de développement, avoue ce dernier, ouvrir une piscine avec spa, espace détente, aquagym, etc.. rattachés au restaurant,. Ce sera pour 2021.. »

D’ici là, l’Auberge devrait connaître une croissance régulière, le succès paraissant au rendez vous, trois semaines après l’ouverture : 50 à 70 repas par jour, pour un ticket moyen de 15 à 20 €. Côté pub, Laurent Lefour compte sur sa réputation, et ne prévoit pas de dépenses en la matière. Ouvert toute l’année (fermé les lundi et mari) il organisera les vendredi et samedi des soirées très festives, en extérieur ou en intérieur, tout en rentabilisant un vaste espace réception pour les entreprises et les fêtes privées. Capacité d’accueil : 200 personnes. Le Maupuy repart vers une autre vie..

#aubergedumaupuy# #restaurant# #laurentlefour# #chouchoubarlier#


Photo

Publié par Jean-Pierre GOURVEST



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Responsable de salle H/F

78 - CRESPIERES

MORETTI Aperitivo & Resto recherche de nouveaux profils en SALLE pour renforcer les équipes de notre restaurant situé à CRESPIERES, 78 121 -- WEEK END DE REPOS TOURNANTS / PRIME VACANCES ATTENTION PAS DE TRANSPORTS EN COMMUN A CRESPIERES Postes à pourvoir : RESPONSABLE DE SALLE (H/F) -- CHEF(E

Posté le 23 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

78 - CRESPIERES

LE MORETTI APERITIVO & RESTO recherche SECOND DE CUISINE h/f -- CHEF DE PARTIE h/f -- PIZZAÏOLO h/f -- CUISINIER h/f -- COMMIS DE CUISINE pour renforcer les équipes de son Etablissement de Crespières, 78121 Environnement de travail: •Bien-être au travail: souplesse dans l'aménagement du temps

Posté le 23 avril 2024

Cuisinier H/F

33 - LEGE CAP FERRET

CAP-FERRET 33950 (bord de mer) PIZZERIA/ BRASSERIE. rech. UN CUISINIER/ UN SECOND DE CUISINE H/F pas sérieux s'abstenir. Poste CDI, logé (chambre independante), cuisine rapide et de qualite, travailler dans la joie et la bonne humeur, trois personnes en cuisine. richard.pando@orange.fr 06.08.85.46.9

Posté le 23 avril 2024