Atelier déco : Le Nolinski

L'établissement de 45 chambres et suites situé près du Louvre et de l'Opéra, est le premier du groupe français Evok Hôtels Collection. La décoration est signée Jean-Louis Deniot.

Publié le 07 octobre 2016 à 15:07

Situé en plein centre de la capitale, dans le Ier arrondissement, l'hôtel Le Nolinski s'affirme sur l'avenue de l'Opéra avec, comme entrée, une grande porte aux tons bleus et noirs et aux symboles couleur or. Dans le lobby à la décoration sobre, en marbre de Carrare, le client est accueilli par les effluves d'un parfum d'épices et de musc, la signature olfactive de l'hôtel. Le bleu domine, comme dans le reste de l'établissement, notamment à travers la façade et les épais rideaux de l'entrée. Le plafond est en feuilles d'argent et l'habillage mural est signé Florence Girette.

L'hôtel est le premier du groupe français Evok Hôtels Collection, qui a donc voulu afficher sa singularité. L'établissement propose 45 chambres et suites, de 25 à 54 m², sur six étages. Le groupe a fait appel au décorateur français Jean-Louis Deniot, habitué jusque-là aux appartements privés. 


Piscine et ciel étoilé

L'esprit haussmannien du bâtiment a été conservé, mais repensé : l'escalier intérieur, où sont représentés des nuages, a été intégralement repeint à la main. Les moulures dans les chambres ont des allures de griffes de bague, symbole que l'on retrouve notamment sur leurs portes.
Vert, framboise, bleu… chaque chambre a sa teinte principale, accordée avec le béton ciré et le camaïeu de gris. L'armoire rappelle les malles de voyage, le minibar est dissimulé dans un imposant coffre-fort. Les portes coulissantes sont intégralement vêtues de miroirs. Le mobilier des chambres, dessiné par le décorateur, est disponible à l'achat.

Le spa a été confié à La Colline. Une piscine de 18 m², tout en longueur, a été imaginée dans un univers sombre, feutré, avec des luminaires à l'esprit oriental. Une ambiance qui se prolonge dans les trois cabines de soins, où le plafond a été transformé en ciel étoilé.


Un espace de restauration

Réjane, la brasserie de l'établissement, se veut complètement indépendante de l'hôtel pour accueillir les riverains et voyageurs. Si on peut y accéder par le salon intérieur, l'entrée principale se situe sur l'avenue de l'Opéra. Le chef Fulvio Pischedda y sert une cuisine de bistrot, avec des plats mijotés. Les desserts sont signés Yann Brys. Le bar affiche une large sélection de liqueurs et élixirs.  


Photo

Publié par Romy CARRERE



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

13 - MARSEILLE 02

Le restaurant La Table d’Augustine Marseille recherche à renforcer son équipe dynamique et passionnée. Nous recherchons en CDI. • Un cuisinier H/F 1800€net/mois pour 10 services semaine avec 2 jours de repos consécutifs. • Un Chef de rang H/F 1800€ net/mois pour 8 services par semaine. Les

Posté le 25 juin 2024

Responsable de salle H/F

13 - ARLES

Le Mas de peint hotel restaurant 5* nous recherchons un responsable de salle pour venir compléter notre équipe rapidement. Gestion du service du soir et coordination avec le PDJ et le déj. Poste logé, 2jours de repos. Etablissement familial, cuisine locale et raffinée. Anglais recommandé

Posté le 25 juin 2024

Cuisinier H/F

Suisse

restaurant situé au centre du Village de Champéry( valais/Suisse) ouvert midi et soir, recherche un cuisinier/e pour la saison estivale (voir plus). Le poste à pouvoir concerne le poste froid.. Poste logé , salaire ccnt et pourboires.Embauche 01.07 CV à contact@athome-champery.ch

Posté le 24 juin 2024