×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

À Wimereux, les Jeunes Restaurateurs de France font leur congrès

Vie professionnelle - mercredi 23 novembre 2022 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Wimereux (62) Pour le réseau, cet évènement a été l'occasion d'échanger entre professionnels sur les thèmes d'actualité qui touchent le secteur.



Les Jeunes Restaurateurs de France, réunis en congrès le 21 novembre dernier à Wimereux.
© Aletheia Press / M.Railane
Les Jeunes Restaurateurs de France, réunis en congrès le 21 novembre dernier à Wimereux.

Les Jeunes Restaurateurs de France (JRE) tenaient leur congrès, lundi 21 novembre. Ils sont une cinquantaine à s’être réunis dans la grande salle du restaurant de l’hôtel L’Atlantique, sur le bord de mer à Wimereux, dans le Pas-de-Calais. Toute la journée, ils ont réfléchi à leurs pratiques et à l’évolution du marché. Benjamin Delpierre, leur président (réélu pour un second mandat de trois ans) et chef étoilé à la Liégeoise, décrypte la situation : “Les jeunes chefs ont plein de projets, mais peinent à trouver du personnel. Pourtant, en ce qui concerne les problématiques de recrutement, nous agissons. De plus en plus de restaurateurs passent à la semaine de 4 jours.”

Conséquemment, la réflexion s’oriente aussi vers les habitudes des clients : “Nous devons éduquer nos clients sur les horaires, mais aussi faire comprendre que les réservations deviennent obligatoires partout.”

Concernant les coûts des matières et les prix pratiqués, le trentenaire ne se défile pas : “Nous passons plus de temps à chercher des produits moins chers, mais sans sacrifier la qualité. Nous ne pouvons pas répercuter les hausses de nos achats sur nos clients. Entre 3 et 7 % chez nous. Alors nous rognons clairement les marges”, ajoute le dirigeant. À la veille de l’hiver, les JRE-France restent satisfaits d’une “saison exceptionnelle” et seront présents au Sirha, à Lyon, fin janvier 2023.

 

#JRE #JeunesRestaurateurs #BenjaminDelpierre


Press Aletheia
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gagner en rentabilité en améliorant sa marge brute
par Christopher Terleski
Services