×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Jobs d'été : les métiers de l'hôtellerie-restauration parmi les mieux payés

Vie professionnelle - jeudi 30 juin 2022 16:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Les postes de voituriers affichent des salaires compris entre 1800 € et 3500 € brut mensuel (n° 1 du baromètre).
© GettyImages
Les postes de voituriers affichent des salaires compris entre 1800 € et 3500 € brut mensuel (n° 1 du baromètre).

Alors que la pénurie de personnel frappe la profession depuis de nombreux mois- il manque toujours 340 000 salariés dans le secteur - Qapa, solution digitale de l’agence d’interim Adecco, affirme que l’hôtellerie-restauration représente la grande majorité des 15 jobs estivaux les mieux rémunérés cette année. En effet, dans son baromètre de l’emploi dédié aux jobs d’été 2022, quatre métiers du secteur occupent les cinq premières places du classement : les postes de voituriers affichent des salaires compris entre 1800 € et 3500 € brut mensuel (n° 1 du baromètre) en raison notamment des pourboires versés, ceux de barmen entre 1 800 € et 3 000 € (3e place), être serveur pendant la saison rapporterait entre 1 650 € et 2 900 € (4e place), et cuisinier entre 1 800 € et 2 800 € (5e). Seul le poste de péager s’intercale à la 2e place, avec des salaires compris entre 1 800 et 3 000 €.

D’autres jobs des CHR figurent dans ce classement : réceptionniste à la 9e place (entre 1 600€ à 2 000€), et bagagiste à la 10e place (entre 1 600€ à 2 000€). Des chiffres qui montrent que le seul salaire ne constitue plus le seul frein à l’embauche, mais bien les conditions de travail.

 

#attractivite #salaires #recrutement

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services