×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Dominique Métayer (U2P) : "Nous devons tous apporter de solides réponses aux difficultés de recrutement qui brident la croissance française"

Vie professionnelle - jeudi 2 septembre 2021 17:26
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

À l'occasion de sa journée presse du 2 septembre, l'Union des entreprises de proximité a fait un point sur la conjoncture économique des entreprises de proximité, a dévoilé le bilan de l'année 2020 pour les artisans, commerçants et professionnels libéraux et a présenté les élections aux chambres de métiers et de l'artisanat. Pour l'organisation, les voyants économiques sont repassés au vert et les embauches enregistrent une reprise, essentiellement en CDI.



 

Les entreprises de proximité sont sur la voie de la reprise, mais il faut continuer à accompagner celles qui restent pénalisées par les mesures de protection sanitaire”, estime le président de l’U2P, Dominique Métayer, lors de la journée presse du syndicat qui s’est déroulé le 2 septembre. “En parallèle, nous devons tous collectivement nous mettre à la tâche pour apporter de solides réponses aux difficultés de recrutement qui brident la croissance française.” L’Union des entreprises de proximité (U2P) a profité de cette occasion pour dévoiler les résultats de deux enquêtes (réalisées en collaboration avec l’institut Xerfi Specific) : l’une portant sur l’activité des entreprises de proximité au deuxième trimestre 2021 par rapport à la même période de 2020, la deuxième révélant l’évolution de l’emploi au cours des six premiers mois de l’année. Près de 6 200 chefs d’entreprise de l’artisanat, du commerce alimentaire de proximité-CHR et des professions libérales ont été consultés sur l’ensemble du territoire. Cet événement était également l’occasion de rappeler l’importance des élections, qui auront lieu du 1er au 14 octobre 2021.

 

Des voyants économiques au vert

Tous les voyants sont repassés au vert et l’inversion de tendance est d’autant plus forte qu’un an auparavant les secteurs de l’artisanat, du commerce alimentaire de proximité, de l’hôtellerie-restauration et des professions libérales étaient frappés de plein fouet par la crise économique et sanitaire, accusant une baisse d’activité de 28,5 % largement due au premier confinement”, affirme l’U2P.

Un constat à nuancer néanmoins car si le chiffre d’affaires des entreprises de proximité a bondi de 51,5 % au deuxième trimestre, cette moyenne cache de fortes disparités entre l’artisanat (+ 35 %), le commerce alimentaire et l’hôtellerie-restauration (passés de - 55 % en 2020 à + 205 % en 2021), et les professions libérales (+ 31 %). Pour la première fois depuis 2019, les chefs d’entreprise sont plus nombreux à faire état d’une amélioration de leur trésorerie que ceux qui constatent une dégradation. De la même façon, une majorité anticipent une progression de leur activité au cours du troisième trimestre, à l’exception notable des hôteliers, cafetiers et restaurateurs.

 

Reprise des embauches

Sur le front de l’emploi, “l’embellie est modeste mais incontestable”, selon l’U2P. Parmi les entreprises qui emploient au moins un salarié, 18 % ont embauché au cours du premier semestre 2021 contre 12 % un an auparavant, à raison de 1,6 personne par entreprise. 

La typologie des recrutements est également favorable puisque 48 % des embauches ont été réalisées sous la forme d’un CDI, tandis que la part des CDD est passée de 48 % à 43 %, et que celle des contrats d’apprentissage (8 %) a doublé en l’espace d’un an. Même optimisme du côté des intentions d’embauche puisque celles-ci ont doublé entre 2020 et 2021 : 12 % des chefs d’entreprise de proximité prévoient d’embaucher au cours du deuxième semestre.

L’union pointe du doigt malgré tout un problème récurrent, et qui s’accroît avec la crise : les difficultés de recrutement. En effet, "30 % des entreprises de proximité éprouvent des difficultés de recrutement. Une situation qui s’explique soit par le manque de candidats qualifiés, soit par l’absence pure et simple de candidats.

 

#u2P #DominiqueMetayer

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services