×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le casse-tête du pass sanitaire, édito du journal du 6 août 2021

Vie professionnelle - mardi 3 août 2021 14:46
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :




Déposé le 19 juillet, le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire a été adopté le 26 juillet par le Parlement suite à la procédure accélérée engagée par le Gouvernement, soit moins d’une semaine. Le texte, qui étend l’obligation du pass sanitaire à de nouvelles activités dont celles de la restauration et des débits de boissons, doit aussi subir l’examen du Conseil constitutionnel et pourrait censurer partiellement ou totalement certaines dispositions. À l’heure où nous publions, cet avis n’a pas encore été rendu. Le texte de loi devrait faire dans la foulée l’objet d’un décret d’application et d’une foire aux questions pour apporter des précisions sur ce dispositif.

Selon le porte-parole du Gouvernement, Gabriel Attal, le pass sanitaire devrait entrer en vigueur le 9 août. Mais pour cela, il faudrait que la loi soit publiée au Journal officiel au plus tard le 8 août. Car si elle donne les grandes lignes de l’extension du pass sanitaire, il reste cependant de nombreuses interrogations sur ses modalités d’application. Selon les conseillers de Bercy, des instructions seront passées pour que les forces de l’ordre fassent preuve de la plus grande compréhension lors de la première semaine d’application. C’est la moindre des choses. Car ce sont les professionnels des cafés, bars, restaurants mais aussi les hôteliers pour certaines de leurs activités, qui seront en première ligne pour contrôler le pass sanitaire de leurs clients.

#edito #PassSanitaire


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services