×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Terrasses éphémères à Paris : Anne Hidalgo promet qu'elles seront gratuites jusqu'à la fin de l'été

Vie professionnelle - lundi 3 mai 2021 12:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Les terrasses éphémères ont été installées l'an dernier sur des places de stationnement.
Les terrasses éphémères ont été installées l'an dernier sur des places de stationnement.

Dans une interview donnée au JDD, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a confirmé qu’elle souhaitait pérenniser les terrasses éphémères dont la réglementation est en cours d’élaboration et qu’elles resteraient gratuites cet été. Extrait : « Les terrasses sont l’âme de Paris... Je souhaite d’ailleurs pérenniser les terrasses éphémères qui ont vu le jour l’été dernier. C’est tout l’enjeu du nouveau règlement que nous sommes en train d’élaborer avec les restaurateurs et les riverains pour éviter des débordements, du bruit, des nuisances. La grande majorité des restaurateurs joue le jeu. Et nous retirerons les autorisations à ceux qui ne respectent pas ces règles. Ce nouveau règlement comprendra une obligation de nettoyer et une charge pour avoir un cadre qui permette de ne pas faire n’importe quoi, tant pour l’esthétique que pour la gestion quotidienne des terrasses. Quant à la redevant, on ne peut pas, juridiquement, accorder une gratuité totale. En revanche, si les bars et les restaurants peuvent rouvrir mi-mai comme annoncé, nous ne leur imposerons pas de droits en terrasses tout de suite. Nous les exonérerons jusqu’à la fin de l’été. Mais à terme, la Ville doit aussi pouvoir retrouver un niveau de recettes qui lui permette de faire vivre le service public. »

#terrassesephemeres #annehidalgo #terrasses #paris

Journal & Magazine
Services