×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'Assemblée nationale vote pour le passe sanitaire et la sortie de l'état d'urgence

Vie professionnelle - mercredi 12 mai 2021 14:34
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


L'Assemblée nationale a voté pour l'instauration d'un passe sanitaire.
© GettyImages
L'Assemblée nationale a voté pour l'instauration d'un passe sanitaire.

Il aura fallu une deuxième délibération à l’Assemblée nationale, dans la nuit du 11 au 12 mai, pour que le projet de loi sur la gestion de la sortie de crise sanitaire soit adoptée. Cette loi prévoit notamment la sortie progressive de l’état d’urgence et la mise en place d’un passe sanitaire.

Ce dernier, qui justifiera d’une vaccination ou d’un test Covid-19 négatif, sera nécessaire pour accéder à certains lieux ou événements ou à de grands rassemblements (activités de loisirs, foires ou salons professionnels…) : “Le passe sanitaire doit nous permettre de rouvrir des établissements recevant du public, des festivals, des lieux de rassemblement. Si nous n’avions pas le passe sanitaire, nous devrions attendre beaucoup plus longtemps”, a déclaré le secrétaire d’Etat chargé du numérique Cédric O. Il ne s'appliquera pas pour l'accès aux restaurants, théâtres ou cinémas. 

Ce projet de loi avait été repoussé dans un premier temps par les élus du Modem, qui reprochait le “flou”  instaurant la mise en place du passe sanitaire. 

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services