Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Bières artisanales et CHR fermés : l'équivalent de 36 millions de demis détruits en 2021

Vie professionnelle - mardi 25 mai 2021 10:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés




Les brasseurs indépendants n’ont pas pu écouler leurs stocks avec la fermeture des établissements CHR et l’absence des grands événements. Près d’un brasseur indépendant sur deux a déjà jeté de la bière, 90% en fûts et 10% en bouteilles. Et plus d’un brasseur sur deux encore devoir jeter de la bière dans les jours à venir. « Si les bières industrielles pasteurisées tiennent parfaitement dans le temps, les bières des artisans et notamment les bières houblonnées à froid, perdent leur qualité organoleptique et ne peuvent plus être commercialisées » explique le président du syndicat national des brasseurs indépendants (SNBi), Jean-François Drouin, qui constate que de nombreuses productions ont dépassé leur date limite de consommation. Lors de la première vague de la pandémie, une partie des brassins détruit a été compensé par une « aide sectorielle de 4,5 M d’euros. En 2021, c’est l’équivalent de 36 millions de demis de bière artisanale qui vont être détruits (90 000 HL) » indique le SNBi qui « demande un nouveau soutien au Ministre de l’Agriculture, et une prise en charge des volumes de bière réellement détruits à hauteur de 50€/hl. »

#coronarivus #biere #biereartisanale #snbi #brasseursindependants #jeanfrancoisdrouin

 

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services
  Articles les plus lus