×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Remboursement des PGE et des crédits traditionnels : la Fédération Bancaire Française publie son récap

Vie professionnelle - mardi 6 avril 2021 16:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Remboursement des PGE, moratoire des échéances des prêts professionnels : les banques font un rapide point d'étape.






PGE

Le 25 mars 2020, le Gouvernement lance le prêt garanti par l’Etat (PGE), distribué « à prix coûtant » par les banques, pour permettre aux entreprises fermées ou dont l’activité a chuté à cause du coronavirus  de traverser la crise

Crédits professionnels

Les reports d’échéances de crédits professionnels, accordés par les banques dès début mars 2020, d’abord sur des durées jusqu’à 6 mois, ont été étendus jusqu’à 12 mois pour les activités liées au tourisme.

Reports d’échéances des crédits professionnels

Plus de 2 millions de crédits professionnels ont fait l’objet de moratoires, représentant un total d’encours de 254 milliards d’euros à fin juin 2020, faisant de la France le premier pays distributeur de tels soutiens au niveau européen (selon l’Autorité bancaire européenne - EBA).

Depuis début janvier 2021, les réseaux bancaires accordent, de manière personnalisée, les moratoires ou les reports d'échéances nécessaires aux entreprises ou professionnels subissant toujours des restrictions d'activité.

PGE évolution et bilan

  • Création d’un nouveau PGE spécifique aux activités liées au tourisme (PGE saison)
  • Concernant le remboursement du PGE, les banques françaises se sont engagées à accepter systématiquement toute demande de décalage d'un an supplémentaire de l'amortissement du capital du PGE, permettant d’intégrer dans la phase d'amortissement une nouvelle période d'un an où seuls les intérêts et le coût de la garantie d'Etat sont payés, en restant dans une durée totale de prêt pouvant aller jusqu'à 6 ans rappelle encore la Fédération française bancaire. En effet, au terme des 12 mois de différé d’amortissement, les clients peuvent choisir de rembourser immédiatement ou étaler le remboursement

L’essentiel des PGE a été contracté entre avril et juillet 2020. Les premiers indicateurs sur plus de 430 000 PGE pour lesquels le choix a été exprimé (contrat ou intention précise), permettent de décrire plusieurs tendances, qui peuvent évoluer :

  • Environ la moitié a aujourd’hui sur ses comptes bancaires l’intégralité de leur PGE
  • La plupart choisissent de rembourser le plus tard possible
  • 55% optent pour l’année supplémentaire de décalage du remboursement en capital

A date (26 mars) :  

  • Environ 12% des entreprises ayant demandé un PGE vont rembourser dès 2021
  • 5% l’amortiront entre 2022 et 2023
  • 9% l’amortiront entre 2024 et 2025
  • 74% choisissent la durée la plus longue possible (fin du prêt en 2026)

#coronavirus #covid19 #PGE #creditsprofessionnels #FBF #banques #remboursements



Philippe Brassac, président de la FBF

« Depuis le début de la crise sanitaire, les banques françaises adaptent leurs solutions pour répondre aux besoins de tous. Par le PGE, elles ont montré leur capacité à conjuguer dispositif massif et solution sur mesure. C’est aussi cela qui guidera les choix de remboursement : trouver, dans un cadre commun, la solution la meilleure pour chacun. La confiance est essentielle, et les entreprises peuvent compter sur les banques pour les accompagner jusqu’à la sortie de cette crise et dans leur relance. »

Journal & Magazine
Services