×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Restaurants, débits de boissons : vers une réouverture en trois étapes

Vie professionnelle - mardi 16 mars 2021 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Nouvelle réunion avec les membres du Gouvernement pour préparer la réouverture des cafés et des restaurants ce mardi 16 mars.



© GettyImages


Une réunion s'est tenue ce matin, mardi 16 mars 2021, dans le but de préparer la réouverture des établissements du secteur CHR. Ont participé notamment à ce tour de table en visio-conférence : Alain Griset, ministre en charge des TPE et PME, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du tourisme, Cédric O, secrétaire d’Etat en charge du numérique, Roland Héguy, président confédéral de l’Umih, Didier Chenet, président du GNI, Jean-Virgile Crance, président du GNC et Hervé Dijols, président du SNRTC.

Toujours pas de date mais un plan en trois étapes se dessine.

  • La première porterait sur l’ouverture des petits déjeuners en salle dans les hôtels. "Nous demandons que les clients des hôtels puissent également dîner dans le restaurant de l’établissement si celui-ci en possède un. Les clients sont dans leur chambre à partir de 18 heures. Leur donner la possibilité de prendre leur repas du soir au restaurant de l’hôtel, au même titre que le petit-déjeuner, nous semble logique", confie Roland Héguy. Cette phase comporterait une jauge à 50 % de la capacité d’accueil avec respect du protocole sanitaire établi en 2020.
  • La deuxième phase concernerait la réouverture des restaurants et des débits de boissons (salle et terrasse) avec là encore une jauge à 50 % et le respect du protocole sanitaire.
  • La dernière phase consisterait dans un retour au protocole sanitaire sans jauge à 50 %.

Il semble aussi qu’un délai de 3 à 4 semaines entre chaque étape soit instauré. "Tout va dépendre de l’évolution de la pandémie et de l’avancée de la vaccination, ajoute Roland Héguy. Mettre en place la réouverture dans les meilleures conditions est un challenge que nous allons relever mais qui demande aussi des garanties. Il est impératif que la rentabilité de l’entreprise au même niveau qu’en 2019 soit garantie à la réouverture. Les dispositifs doivent être ajustés au prorata des chiffre d’affaires avec des accompagnements au cas par cas", affirme le dirigeant syndical. Un sentiment partagé par l’ensemble de la profession.

Quant aux discothèques, elles sont de nouveau en discussion avec Alain Griset, un nouveau plan devrait voir le jour d’ici à la fin mars. Les traiteurs et les bowlings (associés aux entreprises indoor - de loisir) sont aussi dans l’attente de leur avenir.

#coronavirus #covid19 #reouverture #restaurants #cafes #discotheques #bowlings #alaingriset #cedricO #jeanbaptistelemoyne #rolandheguy #gni #umih #snrtc #gnc


Sylvie Soubes