×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Réouverture : des projets mais pas de date - Édito du magazine du 5 mars

Vie professionnelle - mardi 2 mars 2021 09:55
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      





L’Europe travaille à la création d’un passeport numérique et une proposition législative sera présentée dans le courant du mois, a annoncé, lundi 1er mars, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Son objectif : “Faciliter la liberté de mouvement au sein de l'Union européenne et vers l'étranger”, a précisé Eric Mamer, porte-parole de la Commission européenne. Un ‘pass vert’ individuel dans lequel serait inscrit le fait d’avoir été vacciné, ou d’autres informations comme avoir été testé négatif au Covid-19 ou d’être protégé par des anticorps suite à une infection passée. Cet outil serait effectivement une bonne chose pour le secteur du tourisme et des voyages, donnant des perspectives là où ne règnent, pour l’instant, que restrictions et incertitudes.

Le 25 février dernier, Emmanuel Macron, lors de la visioconférence avec les 27 dirigeants européens, a aussi évoqué le principe d’un ‘pass sanitaire’ pour la réouverture des lieux culturels et des restaurants. Un projet, au travers de l’application TousAntiCovid, est effectivement entre les mains du secrétaire d’État chargé de la Transition numérique, Cédric O, en concertation avec les organisations patronales et les différents acteurs de la branche CHRD. Le principe vise, en France, à supprimer le cahier de rappel au moment de la réouverture des établissements, dont personne ne connaît, toutefois, la date. 

#coronavirus #edito

 

 


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
Services