×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

#Covid-19 : Axa condamné à indemniser un hôtelier-restaurateur

Vie professionnelle - jeudi 31 décembre 2020 09:38
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Annecy (74) Le tribunal de commerce d'Annecy a condamné l'assureur à indemniser un hôtelier-restaurateur pour ses pertes d'exploitation liées à l'épidémie de Covid-19. Une décision inédite pour un établissement de ce type.





Le tribunal de commerce d’Annecy (Haute-Savoie) a condamné l’assureur Axa à indemniser un hôtelier-restaurateur pour ses pertes d’exploitation liées à l’épidémie de Covid-19. Cette décision est inédite pour un établissement de ce type.

“Il s’agit de la première condamnation d’Axa au fond sur la base d’un contrat applicable à tous les hôteliers-restaurateurs, ce contrat étant distinct de celui applicable aux restaurateurs”, a expliqué mercredi 30 décembre à l’AFP maître Quentin Mugnier, avocat du plaignant, un hôtelier-restaurateur de la station des Gets (Haute-Savoie).

La décision, en date du 22 décembre, condamne Axa à payer une provision de 60 000 € au plaignant en attendant le chiffrage définitif de ses pertes d’exploitation via une expertise judiciaire.

L’assureur avait refusé l’indemnisation, mettant en avant une clause du contrat stipulant que la garantie perte d’exploitation ne joue pas si l’interruption d’activité touche simultanément plusieurs établissements dans une même région ou au niveau national.

 

Axa va faire appel

Les juges ont estimé que cette clause devait être considérée comme “une clause d’exclusion” mais que l’assureur ne l’avait pas identifiée comme telle. Le tribunal l’a ainsi jugée nulle et non avenue et décidé que la garantie perte d’exploitation suite à fermeture administrative était due. Cette décision “concerne potentiellement tous les hôteliers-restaurateurs assurés par Axa, soit quelques milliers de contrats sur le territoire national”, a souligné maître Mugnier.

Axa France a indiqué vouloir faire appel de ce jugement et rappelle s’être engagé “par des contributions significatives, à soutenir autant qu’il est possible ses assurés”.


#Axa #Assurance #PertesExploitation

Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services