Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Fermer les bars est incompréhensible pour l'U2P

Vie professionnelle - lundi 5 octobre 2020 16:38
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :


© GettyImages


Suite la conférence donnée ce lundi 5 octobre par le Préfet de police de Paris, Didier Lallement, l’U2P salue une « approche plus nuancée et mieux concertée dans la lutte contre le coronavirus ». Donner aux restaurants la possibilité de rester ouverts était aussi une demande de l’organisation professionnelle qui rappelle que derrière le maintien de l’activité économique, ce sont les emplois qui sont en jeu. Elle s’insurge également contre la fermeture totale des bars. Cette décision lui paraît  « d’autant plus incompréhensible que les professionnels - le Préfet de Paris l’a d’ailleurs souligné - ont fait preuve d’esprit de responsabilité en respectant scrupuleusement, dans leur immense majorité, le protocole sanitaire ». L’U2P rejoint la grande inquiétude des dirigeants CHR pour la fin de l’année : « Il y aura des répercussions inévitables et dramatiques sur un grand nombre d’entreprises de proximité, privées par exemple des marchés liés aux grands événements ». Les salons et congrès sont interdits, même si la jauge de 1 000 personnes n’a pas été abaissée. « La responsabilité individuelle et la mobilisation collective doivent primer. Tout l’effort ne peut pas reposer systématiquement sur les entreprises, et en particulier les entreprises de proximité dont la situation ne cesse de se fragiliser » ajoute le président de l’U2P, Laurent Munerot, qui demande que « l’accompagnement des plus petites entreprises soit renforcé, d’une part en assouplissant les conditions d’accès aux aides, d’autre part en prenant mieux en compte la diversité des situations des entreprises » de proximité, des indépendants et des libéraux que l’organisation représente.

#coronavirus #covid19 #fermetures #bars #laurentmurenot #U2P



Journal & Magazine
Services