×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

A Lille, qui va passer en zone d'alerte maximale demain samedi, même le café du matin en terrasse devrait être interdit

Vie professionnelle - vendredi 9 octobre 2020 15:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Gérard de Poorter.
Gérard de Poorter.

C’est en tout cas ce qui ressort de l’entrevue entre le président de l’Umih Lille-Métropole, qui est également président de l’Umih Hauts-de-France et le préfet qui a eu lieu en fin de matinée aujourd’hui. « La rentrée des étudiants a été difficile à gérer. Les chiffres donnés par le corps médical prouvent la difficulté. Maintenant, nous allons devoir bien faire comprendre les mesures de l’arrêté préfectoral » explique Gérard De Poorter qui a reçu pas moins de 258 appels de professionnels, hier, jeudi, à propos du protocole sanitaire relayé par la maire de Lille, Martine Aubry. Eh bien non, aux dernières nouvelles, les lillois ne pourront pas boire un café en terrasse à 10 heures, même avec un croissant. Ni se réchauffer avec un thé et une crêpe l’après-midi. Seuls les vrais repas resteront autorisés. Le snacking sera hors des clous. « C’est très dur mais nous allons devoir être solidaires et intelligents » résume le dirigeant syndical cet après-midi. De son côté, Clément Marot, le célèbre chef du nord, qui a confié les clés de son établissement à son fils et son neveu en 2018, était une nouvelle fois aux côtés des restaurateurs lillois qui ont décidé de faire du bruit, aujourd’hui, à 11h45, pour que la profession reste en vie.

#coronavirus #covid19 #lile #fermetures #bars #gerarddepoorter #clementmarot #restriction 

Sylvie Soubes

Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Développer votre créativité culinaire par combinaison
par Gilles Charles
Services