×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

#Monrestoestprêt : Cannes accompagne ses restaurants dans les règles sanitaires de réouverture et d'exploitation

Vie professionnelle - jeudi 2 juillet 2020 12:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Cannes (06) La ville propose un service d'accompagnement à la bonne réouverture des établissements et une labellisation gratuite, destinée à rassurer les consommateurs.



L'accompagnement fait aussi l'objet d'une labellisation gratuite pour le restaurateur et rassurante pour le consommateur.
L'accompagnement fait aussi l'objet d'une labellisation gratuite pour le restaurateur et rassurante pour le consommateur.

Le Hyde Beach, le restaurant de la plage privée du Grand Hôtel, a été le premier à faire appel à l’accompagnement offert par le service hygiène et santé de Cannes pour la réouverture des établissements, il a aussi été le premier à recevoir la labellisation gratuite #Monrestoestpret, également proposé par la ville. A période inédite, solutions nouvelles. Cette action, mise en place à la demande du maire, David Lisnard, dédiée à la restauration, a pour objectif d’aider les professionnels à intégrer les gestes et aménagements nécessaires pour éviter la propagation du Covid-19, s’en prémunir et communiquer auprès des consommateurs. Les inspecteurs de salubrité, habituellement en charge des contrôles, endossent désormais le rôle de conseiller. « Durant le confinement, un certain nombre d’exploitants nous a appelé pour nous faire part de leurs interrogations et nous avons compris qu’ils allaient avoir besoin d’aide, surtout après deux ou trois mois de fermeture. Notre travail est de les aider à reprendre dans de bonnes conditions alors que les contraintes sont nombreuses et peuvent bouger rapidement, mais aussi avec des situations propres aux plages » explique le docteur Dominique Aude-Lasset, directrice générale adjointe des services en charge de l’hygiène, de la santé, du développement durable et de l’environnement. Un guide spécial covid-19, simple et pratique, a été rédigé (à retrouver ci-dessous), qui porte aussi bien sur le repas du personnel, la réception des matières premières, la gestion du bar que le rythme de désinfection du mobilier.  Jade Vallée,  fait partie des inspecteurs de salubrité qui vont sur le terrain. « Nous venons sur place à la demande des professionnels, sur rendez-vous. Nous discutons avec eux sur ce qui leur correspond le mieux et nous abordons aussi des points importants auxquels ils ne pensent pas forcément comme la désinfection et l’entretien des systèmes de climatisation. Des études ont montré que les systèmes d’aération véhiculent des traces de covid-19. Tous types d’établissements font appel à nous et c’est une démarche qui rassure tout le monde » constate-t-elle. Olivier Rotondaro, président du syndicat des plagistes de Cannes et gérant de la plage Rado Beach Helen, a organisé avec le service de la mairie des simulations au travers de plages tests. « Cette réouverture est très compliquée à gérer. Et l’idée était aussi d’arriver à faire comprendre au personnel qu’il est important, par exemple, de porter le masque alors qu’il fait très chaud, et d’avoir des arguments face à des consommateurs qui ont du mal à suivre ».

#coronavirus #covid19 #reouverture #cannes #hygiene #plagiste


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services