Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Coronavirus : report des charges fiscales et parafiscales facilité annonce Bruno Le Maire

Vie professionnelle - lundi 9 mars 2020 17:22
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Les représentants des entreprises étaient de nouveau à Bercy ce lundi 9 mars au matin. Ils ont été reçus par le ministre de l'Economie, qui était entouré de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud et de la secrétaire d'Etat, Agnès Pannier-Runacher,



Les charges qui doivent tomber le 15 mars vont pourvoir être reportées à partir d’une simple déclaration par mail, normalement sur le site de la Direccte. C’est la mesure annoncée lundi 9 mars au matin par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, qui recevait une nouvelle fois les acteurs économiques nationaux, et parmi eux, les traiteurs et les hôteliers, premiers impactés. Toutes les charges fiscales pourront être reportées et des dégrèvements sur l’impôt direct seront accordés au cas par cas a-t-il indiqué. Des dispositions qui vont « dans le bon sens » pour l’U2P (Union des entreprises de proximité) qui souhaite toutefois que « le gouvernement envisage une prise en charge des pertes d’exploitation » pour les plus petites entreprises, « si besoin par l’intermédiaire des compagnies d’assurance ». Pour beaucoup d’entre-elles, la période devait permettre de reconstituer un peu de trésorerie. Ce ne sera pas le cas. « La priorité est à la crise sanitaire et au court terme, constate Didier Chenet, président du Groupement national des indépendants qui s’inquiète pour la suite et plaide pour la création d’un fonds de solidarité pour les entreprises du tourisme. « Il faut prévoir un moratoire pour la filière. Contrairement à d’autres secteurs, ce qui sera perdu ne sera jamais rattrapé. Le report de la taxe de 10 euros sur les CDDU (contrats d’extras) m’a été confirmé mais qu’en sera-t-il de l’activité dans trois ou quatre mois ? ». Roland Héguy, président confédéral de l’Umih, parle aussi désormais de survie. « La simplification des demandes de report et les dégrèvements annoncées sont des mesures concrètes mais d’autres points restent en suspens. Pour bénéficier des garanties de la BPI, il faut d’abord passer par sa banque. Est-ce que les banques vont accepter de suspendre les remboursements d’emprunts bancaires ? » Prochaine réunion avec les acteurs économiques la semaine prochaine.

#coronavirus #virus #Covid19 #coronarivusFrance #bercy #ActiviteEconomique


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
Services