×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

#Coronavirus : Comment vous protégez, vous ?

Vie professionnelle - vendredi 27 mars 2020 10:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Aujourd'hui, pour la plupart confinés, peut-être avec des enfants à la maison, avec des soucis professionnels, comment agir pour garder le dessus ? N'a-t-on pas, plus que jamais, besoin d'un maximum de vitalité pour résister aux attaques et calmer notre esprit. Emilie FELIX, fondatrice de WAYO, académie culinaire de diététique et cuisine japonaise, propose de se ressourcer en s'inspirant des traditions du sud-est asiatique.



En Chine comme au Japon, on considère que l’individu est le premier acteur de sa santé, et cela ne fait pas exception en cas de maladie. En clair, on ne doit pas agir en assisté mais au contraire se prendre en charge. L’être humain, en toute autonomie, peut agir sur 3 composantes essentielles pour augmenter sa vitalité :


• Le mouvement/respiration
• Le sommeil
• L’alimentation


Le confinement limitant le mouvement, faites quelques exercices de gymnastique (yoga, qi-gong, pilates…), de la corde à sauter pour les plus sportifs… et des exercices de respiration (méditation avec l’appli Petit Bambou par exemple, sophrologie…). Quant au souffle, il est essentiel à la vie et particulièrement mis à mal par ce virus. Il semble donc important d’effectuer au moins au lever et au coucher quelques exercices de respiration ventrale, les huiles essentielles sont d’ailleurs une aide à ne pas négliger (Ravensara, Tea tree, Eucalyptus, Cannelle, Thym et Romarin).


Le sommeil… peu de fatigue en confinement ? Sauf que l’anxiété peut nous empêcher de bien dormir ou nous réveiller au beau milieu de la nuit… L’idée c’est de lâcher les écrans avant de dormir car c’est mauvais, on le sait tous. Vous pouvez plutôt lire le soir des écrits positifs, une BD, un roman ou écouter de la musique. Vous pouvez également profiter de ce moment pour tenter de connaître votre cycle naturel de sommeil, en notant l’heure à laquelle vous vous endormez le soir et en laissant votre corps se réveiller naturellement. On prendra alors soin de noter son heure de levé. Faire cela une semaine de suite vous permettra de trouver votre rythme. Rarement vous avez eu l’occasion de le faire, n’est-ce pas ? Alors profitez-en. Vous aurez peut-être même des surprises.


L’alimentation aura une incidence directe sur le mouvement et le sommeil et permettra de se constituer une immunité à la hauteur de la menace extérieure. Le cuisinier est garant de la bonne santé du mangeur. Au Japon, dans la hiérarchie du temple zen, le Tenzo, moine cuisinier, occupe la deuxième place. Ce n’est pas anodin. Il veille à la vitalité des moines, à leur heureuse longévité. Retrouvez les règles à suivre pour y arriver (approvisionnement, conservation, cuisson, quantités, boissons) (voir article Coronavirus : Cuisiner vivant : Règles d'énergies et notice à l'attention des clients, L’Hôtellerie Restauration du 19 mars 2020, p.6).

#Coronavirus

Emilie Félix-Getz

Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services