Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Le GNI région Sud a tenu sa première assemblée générale

Vie professionnelle - mercredi 6 novembre 2019 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Toulon (83) La première assemblée générale du nouveau syndicat varois a officialisé son rapprochement avec le GNI et tracé la feuille de route pour l'année à venir.



Jean-Charles Ruggia, président du GNI Région Sud, et Christiane Thibault, vice-présidente.
Jean-Charles Ruggia, président du GNI Région Sud, et Christiane Thibault, vice-présidente.

Créé dans le Var sous l’appellation Action CHR en mars 2018, le syndicat présidé par Jean-Charles Ruggia a tenu sa première assemblée générale le 28 octobre à Toulon. Le nouveau syndicat a profité de sa première assemblée générale pour approuver son changement de statuts et ainsi officialiser l’existence du GNI région Sud.

“Quand on a commencé, on ne s’est pas rendu compte de la tâche immense qui nous attendait, commente Jean-Charles Ruggia. Il y a un an, nous avons créé Action CHR pour proposer une meilleure réponse aux professionnels de la région. Plutôt que nous battre pour être un énième syndicat, nous nous sommes rapprochés du GNI qui présentait des valeurs en adéquation avec notre projet”, explique-t-il.

 

Développement la formation et faciliter le recrutement

Avec aujourd’hui 400 adhérents, le syndicat convainc en affichant une vraie proximité avec ses membres. “Notre ADN, c’est l’humain et pour cela, il nous faut de la proximité avec nos adhérents. Être présent, leur apporter des réponses et des solutions rapides, c’est comme ça que nous avons fait nos preuves et voyons notre rôle au quotidien”, appuie Christiane Thibault, vice-présidente et chargée des relations avec les adhérents.

Le président a profité de l’assemblée pour revenir sur les démarches et relations établies durant l’année écoulée. Les grands sujets à venir sont également sur la table : travailler au développement des entreprises en levant les freins - en concertation avec les mairies et institutions - sur le recrutement et la formation. L’une des pistes évoquées serait de former des demandeurs d’emplois au CQP tout en mettant à disposition leurs candidatures sur le site internet du syndicat. Le syndicat souhaite également travailler à la création de solutions de tri à l’échelle locale ou encore sur l’hébergement des saisonniers, question épineuse dans le Var.

#GNI #Var #GNISud


Marie Tabacchi