×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'hôtellerie économique : bon chic, bon genre - édito du journal du 11 juillet

Vie professionnelle - mardi 9 juillet 2019 11:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Une hôtellerie impersonnelle”, “une halte obligatoire mais ennuyeuse”… Si l'hôtellerie économique était pour certains une raison de voyager en toute sérénité, grâce à ses standards bien ancrés, ce n'est plus le cas depuis quelques années. L'augmentation des auberges de jeunesse nouvelle génération, la montée en puissance d'Airbnb avec - de fait - des espaces tout saufs standardisés… sont bien la preuve d'une volonté du voyageur de trouver des espaces plus confidentiels et modernes. Conscient de ces changements, le segment économique fait aujourd'hui rimer confort, design et technologie. Ainsi, B&B Hôtels a investi 100 M€ dans ses hôtels pour homogénéiser son concept 'éconochic', Louvre Hotels Group a rejoint le segment deux étoiles avec la marque Kyriad Direct aux hôtels déstandardisés… De plus en plus de cabinets d'architectes signent les intérieurs de ces hôtels deux ou trois étoiles, à l'image d'Ibis, qui s'est inspiré de l'hôtellerie haut de gamme pour ses nouveaux design. 

La mue ne s'opère pas seulement en termes de décoration mais aussi d'organisation ou d'agencement. Les espaces sont désormais flexibles, que ce soit dans les chambres ou dans le lobby, pour permettre à la clientèle de manger ou de travailler dans les espaces communs. Autre avantage de cette flexibilité : le renouvellement facile du matériel, pour rester dans la tendance. Attention cependant à ne pas confondre hôtellerie économique avec investissement (trop) économique. L'hôtellerie nécessite des investissements lourds, surtout à l'heure du développement durable, qu'il est nécessaire de rentabiliser.

#Airbnb #HotellerieEconomique #Designe #Deco


Romy Carrere
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services