Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Jeunes Talents Maîtres Restaurateurs : rendez-vous pour la finale le 18 juin au lycée Paul Augier de Nice

Vie professionnelle - mercredi 29 mai 2019 15:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

8 candidats, apprentis ou issus de l'apprentissage, et travaillant dans un restaurant Maître Restaurateur vont s'affronter sous les yeux d'un président de jury et parrain de haute volée : Thierry Marx.






Ce concours est ouvert aux apprentis et jeunes cuisiniers de moins de 24 ans issus de l’apprentissage et qui travaillent dans un restaurant relevant du titre Maîtres Restaurateurs. Les phases qualificatives 2019 ont débuté à Strabourg et se sont terminées à Saint-Etienne. 8 étapes régionales en tout,  organisées autour d’un thème unique pour tous les candidats : Le Carré de Veau Laitier et garnitures Vertes. Se sont qualifiés : Joy Lutz (lycée Alexandre Dumas, restaurant Au Chasseur à Herrlisheim – 67), Mylène Trezieres (lycée Marie Curie, Le 44 à Antibes – 06), Thomas Lamic (CFA Blagnac, La Table des Merville à Castanet Tolosan – 31), Anthony Jérémias (CFA Charles Péguy, Relais Saint-Jacques à Tournoisin – 45), Marion Burel (CFA de Groisy, La Pagerie – 74), Antonin Couvert (CFA CCI St-Jouan des Guérets, Saint-Malo 34), Diane Arlot (Ferrandi Jouy-en-Josas, L’Escudella – 75007) et Brice Garrabos (lycée hôtelier Gascogne, Le Résinier au Barp – 33). Ils s’affronteront à Nice, au lycée Paul Augier, le 18 juin, au travers d’un plat et d’un dessert à réaliser pour 4 convives dans un délai imparti de 4 heures sur les thèmes : Loup de mer autour des agrumes, accompagné de son jardin des collines de Nice et Autour de la Fraise.

Thierry Marx, président de jury et parrain

La pression sera d’autant plus forte qu’ils s’exécuteront sous les yeux de Thierry Marx, parmi les chefs les plus reconnus de France, que ce soit dans la médiatisation comme dans son engagement auprès des publics en difficultés (Cuisine Mode d’Emploi(s) notamment). Il est aussi doublement étoilé depuis 1999 et chef exécutif et directeur de la restauration de l’hôtel Mandarin Oriental Paris. Thierry Marx défend « une cuisine qui ne connaît pas de conflit entre la tradition et l’innovation » et à ouvert (depuis 2016) des boulangeries dans la capitale. L’imagination, la technique et la précision sans doute au cœur de cette nouvelle édition du challenge, organisé avec le soutien de l’Umih.

#JeunesTalentsMaitresRestaurateurs #JeunesTalents #ThierryMarx #MaitresRestaurateurs #Apprentissage


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
Services