×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Bonus-malus sur les contrats courts : la CPME s'élève contre les propos du président de la République

Vie professionnelle - vendredi 25 janvier 2019 15:02
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Hier, lors du débat citoyen organisé à Bourg-de-Péage, le président de la République a publiquement réaffirmé sa volonté d'appliquer un bonus-malus aux contrats courts. La CPME estime ces propos malvenus alors que des négociations sont en cours.



La CPME rappelle qu'un certain nombre d'entreprises sont 'dans l'incapacité d'embaucher à durée indéterminée, pour des raisons liées à leur activité même', à l'image des stations de montagne par exemple.
La CPME rappelle qu'un certain nombre d'entreprises sont 'dans l'incapacité d'embaucher à durée indéterminée, pour des raisons liées à leur activité même', à l'image des stations de montagne par exemple.

Lors de sa participation au débat citoyen organisé à Bourg-de-Péage, dans la Drôme, le président de la République, Emmanuel Macron, a réaffirmé sa volonté de mettre en place un bonus-malus pour combattre les contrats courts. Or, la mesure est sur la table des négociations de l’assurance chômage. La CPME estime que sa déclaration met « à bas les efforts de ceux, employeurs comme salariés, qui s’efforcent de trouver des solutions pour ‘déprécariser’ les contrats courts ». L’ organisation professionnelle s’interroge. « Sur la forme, lâche-t-elle, tout se passe comme si le chef de l’Etat faisait tout pour que la négociation en cours échoue ». Et « sur le fond, le président de la République semble ignorer que si les entreprises embauchent avec ce type de contrats c’est, pour la plupart d’entre elles, qu’elles sont dans l’incapacité d’embaucher à durée indéterminée, pour des raisons liées à leur activité même, ou au manque de visibilité économique ». La CPME reste vent debout contre toute nouvelle taxe sur les entreprises.

#AssuranceChomage #ContratsCourts #CPME #BonusMalus #Taxes #GrandDebat #GrandDebatNational #GiletsJaunes

Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services