×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Salon Gourm'est : nouvelle formule pour mieux nourrir les projets

Vie professionnelle - mercredi 25 octobre 2017 16:21
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Metz (57) Ce salon de l'hôtellerie, de la restauration et des métiers de bouche se tiendra du 12 au 14 novembre, à Metz. Rythmé par les concours, il est réservé aux professionnels, pour mieux répondre à leurs attentes.



Le salon Gourm'est, qui se tiendra du 12 au 14 novembre, remplace le Smahrt Grand Est.
Le salon Gourm'est, qui se tiendra du 12 au 14 novembre, remplace le Smahrt Grand Est.

Avec 90 exposants réunis en village de la restauration, de l'hôtellerie et des métiers de bouche au Centre foires et congrès de Metz Métropole du 12 au 14 novembre, le salon Gourm'est attend 10 à 12 000 visiteurs. Exclusivement des professionnels, par choix des organisateurs de cette manifestation dénommée Smahrt Grand Est lors de ses deux précédentes éditions. "C'est un tournant", explique le chef Christophe Dufossé, membre du comité de pilotage de l'événement "et il s'accompagne d'un changement de nom, plus vivant, alliant la gourmandise, Metz et une dimension Grand Est".

Au-delà des frontières

Sur 6000 m² de surface d'exposition, Gourm'est propose de découvrir les nouveautés et d'échanger avec les partenaires et fournisseurs "dans tous les métiers de bouche, mais aussi avec un banquier, un notaire, la Banque publique d'investissement (BPI), des concessionnaires de véhicules..., poursuit Christophe Dufossé. Notre objectif est d'apporter des réponses aux attentes autour des métiers et de leur avenir." Cette optique de donner un coup de pouce aux projets motive également des animations : pour faciliter le recrutement, un job dating s'organise sur le salon, et dans le domaine de l'habillement professionnel, des défilés de mode sont annoncés.

Placé sous le parrainage du chef doublement étoilé et d'origine mosellane Michel Kayser, Gourm'est met à l'honneur les savoir-faire lors de démonstrations et de concours quotidiens. 
Le dimanche 12, six pâtissiers de la restauration exprimeront leurs talents lors du concours de desserts à l'assiette de La Mirabelle d'or, porté par Angelo Musa, du Plaza Athénée à Paris. Le lendemain, le prestigieux concours Cristal Michel Roth valorisera les métiers de cuisinier, sommelier et maître d'hôtel, associés au sein d'équipes professionnelles en compétition, "dont une luxembourgeoise et une italienne", annonce Christophe Dufossé. Une dimension européenne qui s'exprime d'ailleurs au sein de l'espace affaires, auquel participent des fournisseurs luxembourgeois, et lors du concours international des vins de Moselle, le 13 novembre.

Le jour suivant, le concours des métiers s'adressera aux jeunes en formation : par équipe, ils uniront les compétences d'un boulanger, d'un boucher, d'un pâtissier, d'un cuisinier et d'un serveur pour réaliser un menu complet. "Ils sont l'avenir, pointe Christophe Dufossé. Gourm'est a plusieurs écoles hôtelières partenaires, mises en avant durant l'événement."
Catherine Regnard

Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services