×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Les Logis et l'Umih vont travailler de concert

Vie professionnelle - vendredi 29 septembre 2017 10:52
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Roland Héguy et Fabrice Galland ont livré leurs obectifs.
Roland Héguy et Fabrice Galland ont livré leurs obectifs.

La Fédération internationale des Logis (FIL) représente 2 300 hôtels et restaurants, implantées dans 8 pays. Soit 40 000 chambres et 20 000 salariés. En 2016, le chiffre d'affaires des Logis s'est élevé 125 millions d'euros (1,3 milliards d'euros en volume d'affaires) dont 71 millions en restauration. En France, la FIL compte plus de 2 000 adhérents, dont une bonne partie adhère déjà à l'Umih a rappelé Fabrice Galland, président de la FIL. Pourquoi ce rapprochement ? l'Umih et la Fil ont décidé de « mutualiser leurs forces pour accompagner et optimiser la relation » qu'ils ont avec leurs adhérents. « Il s'agit, indique la FIL,  d'un combat politique afin de défendre les intérêts » de ses affiliés, consolider un « relais national indispensable alors que de nombreux présidents délégués Logis sont déjà investis au niveau départemental » et « faire remonter les problèmes du terrain aux décideurs politique et économique ». Roland Héguy, président confédéral de l'Umih et Hervé Bécam, vice-président confédéral de l'Umih, insistent aussi sur leurs valeurs communes : « nous avons la même identité culturelles, les adhérents des Logis sont des indépendants, comme la grande majorité des nôtres. Nous nous battons pour la qualité, l'accueil, les circuits courts, les produits locaux. Nous sommes des ardents défenseurs d'une ruralité moderne, porteuse d'avenir et d'emplois ». Il n'y aura aucune adhésion automatique, chacun restant libre de ses convictions. La convention de partenariat qui va être signé avant le congrès national de l'Umih, en novembre, à Reims, portera donc sur une coopération et un partage des compétences. Fabrice Galland intègrera de fait le Directoire de l'Umih.

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services