×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Enquête sur le turnover : analyse des résultats

Vie professionnelle - vendredi 17 février 2017 10:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

L'Hôtellerie Restauration et CHD Expert ont mené une enquête auprès de 1 740 professionnels des CHR sur les moyens de fidéliser son personnel. Voici l'analyse des résultats de cette enquête.



L'Hôtellerie Restauration et le cabinet CHD Expert ont lancé une enquête en décembre dernier auprès des professionnels de l'hôtellerie-restauration pour savoir quels sont, selon eux, les moyens de fidéliser le personnel et d'éviter ainsi le turnover. L'enquête a enregistré 1 740 répondants (1 062 employés et 679 employeurs). 

Au début de l'enquête, nous avons demandé aux répondants de dire ce qui était mis en place dans leur établissement concernant la fidélisation des collaborateurs, aussi bien aux employeurs qu'aux employés. Nous avons recueillis beaucoup de commentaires.
En voici la synthèse :
 si 50 % des salariés estiment que leur employeur ne fait rien pour les fidéliser, 85 % des patrons disent mener des actions pour fidéliser leurs salariés. On note ainsi une distorsion dans la perception qu'ont les uns et les autres des actions entreprises. Du côté des employeurs, ce que l'on retrouve le plus, ce sont des mesures au niveau des horaires et congés, alors que les attentes des salariés se retrouvent davantage dans des considérations d'ordre financier, d'où ce décalage.

Côté salariés (1062 répondants)

• Près de la moitié des salariés estiment que leur employeur ne fait rien pour les fidéliser
• Pour 9 % : principalement des primes diverses ou des cartes cadeaux, des avantages en nature (repas, boissons...)
• Pour 6 % : des salaires en augmentation ou plus élevés ainsi que des horaires et congés adaptés, flexibles, supplémentaires
• Pour 5 % : une bonne ambiance, détente
• Pour 3 % : de l'écoute et de la communication
• Pour 2 % : 
- une mise à disposition d'un logement, 
- le respect, 
- des sorties et événements organisés, 
- des formations, 
- un bon management, 
- un employeur accessible et à l'écoute, 
- et un 13e mois
• Pour 1 % : des heures supplémentaires payées ou récupérées, de la reconnaissance, un esprit d'équipe, une évolution possible


Côté employeurs (679)

• Seuls 15 % des employeurs estiment ne rien faire pour fidéliser pour leurs employés
• Pour 23 % : principalement des mesures sur les horaires et congés : respect des planning, annualisation, aménagement des horaires, 6e semaine de congés payés...
• Pour 21 % : des salaires qui sont en moyenne plus élevés ainsi que la mise en place de primes diverses (intéressement, objectifs...)
• Pour 13 % : des chèques cadeaux, des avantages en nature, avantages sociaux... 
• Pour 9-8 % : un bon management avec des réunions, des débrief, l'implication des employés dans la vie de l'entreprise, de l'écoute et une communication ainsi qu'une bonne ambiance
• Pour 7 % : de bonnes formations et un respect envers les employés 
• Pour 5-4 % : le relationnel, responsabiliser ses employés, avoir de la reconnaissance envers ses salariés. 


En deuxième lieu, nous avons posé la question suivante : 

Pour les salariés : Parmi les éléments suivants*, lesquels vous convaincraient de rester chez le même employeur ? 

Pour les employés : Quels pourraient être les moyens, parmi les éléments suivants*, de fidéliser vos salariés et de limiter ainsi le turnover ?

Sur les quatre éléments cités comme les plus déterminants pour fidéliser le personnel, employeurs et salariés se rejoignent sur trois d'entre eux. La revalorisation des salaires est, d'un côté comme de l'autre, vue comme le principal élément de fidélisation. Ils se retrouvent également au sujet des bonnes conditions de travail, important facteur de stabilité dans une entreprise (cités à 34 % chez les salariés, 27 % chez les employeurs). Le versement de primes, autre élément pécuniaire, est également commun aux employés et aux patrons (cité dans 27 % des réponses des premiers, et  28 % de celles des seconds). En revanche, la question de l'intéressement aux bénéfices fait partie des quatre priorités des salariés, quand les employeurs s'intéressent davantage à l'octroi de jours de repos consécutifs. Ce sujet est tout de même évoqué par 36 % des salariés mais n'apparaît pas dans leurs quatre principales priorités, dont trois touchent à des aspects d'ordre financier. Du côté des patrons, on mise autant sur le salaire et les primes que sur les conditions de travail et de repos.

Enfin, il est intéressant de souligner que les contraintes inhérentes au métier (coupures, horaires décalés, travail le week-end, etc.), souvent accusées d'être responsables de l'important turnover dans les métiers des CHR, n'apparaissent pas dans les principaux éléments de fidélisation (à l'exception des jours de repos consécutifs, que les employeurs pensent être déterminant pour limiter le turnover).


*• Un salaire supérieur à celui qui se pratique • Le versement de primes • De bonnes conditions de travail • La possibilité de suivre des formations • Des jours de repos consécutifs • La mise en place d'un intéressement au bénéfice • Un roulement pour le travail le week-end • Des avantages sociaux • Des coupures courtes • Des avantages liés au groupe (comité d'entreprise...) • Plus de souplesse pour la prise des congés • Une alternance des horaires • De bons pourboires • La mise à disposition d'un logement • Vous ne voyez rien qui pourrait vous fidéliser • Vous ne savez pas



Romy Carrere
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services