×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Congrès des Maîtres cuisiniers de France : vers une plus grande visibilité

Vie professionnelle - mercredi 16 mars 2016 10:27
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Obernai (67) Lors de la réunion annuelle organisée du 13 au 15 mars en Alsace, entre Obernai, Ottrott et Strasbourg, l'association a présenté ses nouveaux outils de communication : un site internet remodelé et une application pour smartphone.



Les Maîtres Cuisiniers de France se sont retrouvés en Alsace pour leur congrès international.
© Studio f40
Les Maîtres Cuisiniers de France se sont retrouvés en Alsace pour leur congrès international.

Les Alsaciens avaient concocté un programme aux petits oignons. Dîner buffet orchestré par 23 chefs, visite du salon Egast, découverte de Strasbourg en bateau-promenade, matinée de travail à Obernai, spectacle au Royal Palace music hall de Kirrwiller... Plus de 200 chefs du monde entier se sont retrouvés du 13 au 15 mars en Alsace pour le congrès annuel des Maîtres cuisiniers de France (MCF).

"Il nous a fallu plus de huit mois pour préparer ce congrès, raconte Marc Wucher de l'Hôtel du parc à Obernai, l'oreille collée au téléphone pour régler les derniers détails. Nous leur avons préparé des repas 100 % alsaciens. Nous avons des producteurs fabuleux. Nous faisons notre propre eau, la bière, le vin, le crémant. Notre seul problème : l'Alsace souffre d'un déficit de notoriété", avance-t-il, décidé à démontrer combien sa région est belle.


Soutenir les régions

Le président des Maîtres cuisiniers de France, Christian Têtedoie n'est plus à convaincre. Avec ses 33 membres, l'Alsace "fait figure d'exemple par la qualité de son travail, son dynamisme et son implication auprès des producteurs locaux. Au même titre que les régions Provence, Rhône-Alpes et Bretagne. En revanche, d'autres comme les régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Centre-Val-de-Loire ou Midi-Pyrénées ont besoin d'être soutenues. Ce sera l'un de nos principaux axes de travail cette année. Nous avons créé un comité des régions, présidé par Jean-Jacques Daumy, pour animer les équipes qui formeront les candidats au concours du meilleur apprenti de France et pour rappeler notre rôle de soutien auprès des producteurs et vignerons." Des actions relayées sur chaque territoire par un délégué régional.

Autre nouveauté, de nouvelles délégations ont été créées à l'étranger. Après USA-Canada, les délégations Amérique latine et Asie-Pacifique seront en charge de promouvoir le titre des MCF et le savoir-faire culinaire français.

28 nouveaux membres

Toujours dans l'optique de gagner en visibilité, les Maîtres cuisiniers de France investissent le numérique. Lors de ce congrès, le nouveau site internet de l'association et l'application pour smartphone ont été officiellement lancés. L'application gratuite disponible sur IOS et Android permet, grâce à la géolocalisation, de trouver en quelques clics les Maîtres cuisiniers de France les plus proches. Le site, lui, est désormais 'responsive', c'est-à-dire adapté à la lecture sur smartphone et tablettes. Il renvoie également aux différents réseaux sociaux où l'association est désormais active : Facebook, Twitter, Instagram et Tumblr.

"Ces actions, comme les nombreux événements que nous organisons à l'instar des dîners en soutien à la Croix Rouge - plus d'un million d'euros récolté en cinq ans -, ont pour objectif de nous faire connaître et de créer de nouvelles vocations", insiste Christian Têtedoie.

L'association, qui comptait 563 membres, en a intronisé 28 nouveaux. Tous se sont donné rendez-vous l'année prochaine pour le prochain congrès international, qui aura lieu en Bretagne.


Sonia de Araujo
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services