×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Umih 63 : Martine Courbon veut donner la priorité au terrain

Vie professionnelle - lundi 22 juin 2015 14:23
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Clermont-Ferrand (63) La nouvelle présidente souhaite mettre en place des actions concrètes pour valoriser les professionnels.



Martine Courbon, première femme à prendre la tête des hôteliers restaurateurs du Puy-de-Dôme.
Martine Courbon, première femme à prendre la tête des hôteliers restaurateurs du Puy-de-Dôme.


Martine Courbon, nouvelle présidente de l'Umih 63, souhaite que le syndicat soit présent dans la vie du département. Première action en perspective : la Semaine du goût, avec un barnum de plus de 400 m2 installé place de Jaude à Clermont-Ferrand, et la mise en avant des circuits courts et des produits locaux, en partenariat avec les métiers de bouche, les traiteurs, etc. "On envisage des ateliers cuisine, des démonstrations", précise la présidente.


Martine Courbon a travaillé à Angers, dans un établissement étoilé Michelin, à Cannes, à Paris et à Clermont-Ferrand. Retraitée, elle conserve une activité dans un club de sommellerie car est passionnée par les vins. Elle se réjouit donc de l'arrivée d'une mention complémentaire sommellerie à l'institut des métiers de Clermont-Ferrand.

 

La concurrence déloyale figure dans les dossiers urgents, avec une affaire devant la justice liée aux nombreux thés dansants organisés par le comité d'animation de Châtelguyon. "Nous voulons éviter qu'ils se multiplient", explique Martine Courbon. Il y a aussi Airbnb qui fausse le jeu de l'hôtellerie. "Les chiffres d'affaires sont en baisse depuis le début de l'année ; il ne faut pas laisser faire."

 
"Nous ne tiendrons pas le congrès de l'Umih à Clermont. Nous préférons investir dans la communication, aider nos adhérents, refaire notre site internet, déménager nos locaux dans un lieu plus fonctionnel. Et nous battre concrètement pour nos métiers."


Pierre Boyer
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services