×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Participez à la définition du fait maison

Vie professionnelle - mercredi 5 mars 2014 09:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Sylvia Pinel, ministre du tourisme a ouvert une consultation en ligne sur les modalités d'application du « fait maison », auprès des restaurateurs et des consommateurs. Vous avez un mois pour donner votre avis.




Dans le cadre de l'élaboration du décret d'application du « fait maison », Sylvia Pinel, a ouvert une grande consultation en ligne, du 4 mars au 4 avril 2014 accessible sur www.artisanat-commerce-tourisme.gouv.fr/fait-maison/participez.

Cette consultation permettra de mieux cerner les pratiques des professionnels et les demandes des consommateurs.

Les résultats de cette consultation permettront d'enrichir les travaux d'élaboration du décret qui auront lieu durant le mois de mars en concertation avec les organisations professionnelles du secteur de la restauration et les associations de consommateurs. Ce décret d'application permettra de préciser la définition des produits bruts et les modalités de mise en oeuvre du « fait maison ».

L'obligation d'indiquer sur les cartes des restaurants les plats faits maison, a été définitivement adoptée par le parlement suite à l'adoption du projet de loi consommation de Benoît Hamon, le 13 février dernier.

Dès cet été, la mention « fait maison » devra être inscrite sur les cartes des restaurants, à côté des plats entièrement cuisinés sur place à partir de produits bruts ou de produits traditionnels de cuisine.

Cette mesure permettra de renforcer l'information des consommateurs et de valoriser le travail des professionnels de la restauration.
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et gérer votre restaurant
par Jean Gabriel Du Jaiflin
Services