Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Une nouvelle équipe à la tête de l’Association de la sommellerie internationale

Vie professionnelle - mardi 7 décembre 2010 19:19
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Strasbourg (67) Succédant à Kazuyoshi Kogai, son compatriote nippon, Shynia Tasaki a été élu à la présidence. Il sera entouré par une équipe très française.



La nouvelle équipe dirigeante de l'ASI : Danio Brage, Michèle Chantôme, Gérard Basset, le nouveau président Shynia Tasaki, Philippe Faure-Brac, Bruno Scavo et Serge Dubs.
La nouvelle équipe dirigeante de l'ASI : Danio Brage, Michèle Chantôme, Gérard Basset, le nouveau président Shynia Tasaki, Philippe Faure-Brac, Bruno Scavo et Serge Dubs.

Après trois ans de mandat, le Japonais Kazuyoshi Kogai, qui avait été porté à la présidence de l’Association de la sommellerie internationale (ASI) pour relancer cette institution créée en 1969, a décidé de passer la main. À Strasbourg, au lendemain de la finale du concours du Meilleur sommelier d’Europe, c’est un autre Japonais, Shynia Tasaki qui lui a succédé.

Sacré au niveau mondial en 1995, celui-ci s’est entouré d’une équipe très française pour poursuivre le développement de l’association. Même s’il porte les couleurs britanniques, Gérard Basset, Meilleur sommelier du monde 2010 qui n’a rien perdu de son accent stéphanois, est le nouveau secrétaire général. Il sera épaulé par Michèle Chantôme. Philippe Faure-Brac (Meilleur sommelier du monde 1992) demeure le trésorier, épaulé par le monégasque Bruno Scavo. Serge Dubs (meilleur sommelier du monde 1989), président des sommeliers français, poursuit sa mission de vice-président en charge de l’Europe tout en prenant la présidence du comité technique en charge de l’organisation des concours. Le Brésilien Danio Braga, reste pour sa part en charge de l’Amérique.

Renforcer les partenariats

Shynia Tasaki a mis l’accent sur la nécessité d’élargir le nombre des partenaires en tête desquels figure toujours Moët & Chandon, et souhaite aussi rendre l’ASI plus incontournable mais aussi plus visible. Pour cela il compte sur la mise en valeur des prochains grands concours. Celui d’Asie et Océanie se déroulera en mai 2012 à Daejeon en Corée du Sud. Quelques mois plus tard, Italie et Monaco uniront leurs efforts pour organiser le prochain rendez-vous européen. Enfin, le Japon accueillera le mondial en 2013.

En parallèle, l’ASI approche les 60 pays membres. En Alsace, deux pays ont été admis avec le statut d’observateur : l’Uruguay et Taïwan. Et d’autres, à l’image du Pérou, de la Thaïlande et de la Macédoine, frappent à la porte soulignant ainsi la dimension mondiale de cette association.

Jean Bernard

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services
  Articles les plus lus