Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Fondation pour l’alimentation et la santé : les travaux commencent

Vie professionnelle - vendredi 4 juin 2010 11:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Sa mission sera “de réunir les acteurs autour d’une cause commune” : la prévention, l’éducation et la recherche sur les comportements alimentaires.



Xavier Leverve, président de la Fondation française pour l’alimentation et la santé.
Xavier Leverve, président de la Fondation française pour l’alimentation et la santé.

À l’heure où Nicolas Sarkozy annonce un plan triennal de renforcement de la lutte contre l’obésité en France, le lancement de la Fondation française pour l’alimentation et la santé tombe à pic. En projet depuis quatre ans, initiée par l’Association nationale des industries alimentaires et l’Institut français pour la nutrition, et soutenue par les pouvoirs publics, cette Fondation s’est donné pour mission “de réunir les acteurs autour d’une cause commune” : la prévention, l’éducation et la recherche sur les déterminants des comportements alimentaires.

Notre fondation a vocation à être un lieu d’échanges et de mutualisation des connaissances et expertises de toutes les parties prenantes. Elle instaurera, je le souhaite, un dialogue pérenne et constructif sur des questions aussi sensibles, pour l’avenir de nos sociétés, que les interactions entre alimentation et santé” a déclaré son président Xavier Leverve, directeur scientifique alimentation à l’Inra (institut scientifique de recherche agronomique), lors de son lancement. 

 

Partenariat public-privé sans précédent

L’originalité de cette fondation réside dans sa structure même, fruit d’un partenariat public-privé sans précédent, dont l’indépendance vis-à-vis des acteurs sera garantie par un comité scientifique composé de ‘sages’.

Ses actions s’organiseront autour de trois pôles : le Pôle débats (initier des réflexions, proposer et piloter la publication d’analyses…), le Pôle actions (proposer, soutenir et coordonner des actions de terrain…) et le Pôle recherche (proposer de nouveaux programmes…).

Financée en partie par les entreprises de l’agroalimentaire, la Fondation est actuellement en cours d’obtention du décret de reconnaissance d’utilité publique et “espère apporter dès l’an prochain des résultats concrets”, a annoncé son vice-président, Jean-René Buisson, également président de l’Association nationale des industries alimentaires. 

Julie Gerbet

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en fiches pratiques
par Jean-Philippe Barret et Eric Le Bouvier
Services
  Articles les plus lus