×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La livraison de repas : un phénomène en hausse dans le monde

Restauration - lundi 14 novembre 2022 09:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Les sorties au restaurant sont revenues à des niveaux proches d'avant la pandémie, tandis que la livraison de repas à domicile, qui a connu un véritable boom pendant la crise sanitaire, continue sur sa lancée.



© GettyImages


La nouvelle étude* de Kantar Manger au restaurant ou à domicile : comment la livraison de repas a transformé l'industrie Foodservice, révèle que le marché mondial du Foodservice a enregistré une croissance de 33 % en volume de commandes au premier semestre 2022 par rapport au premier semestre 2021. Près de la moitié du temps (47 %), les repas sont pris sur place au restaurant. Une occasion sur trois (31 %), les repas sont livrés à domicile, tandis que 22 % du temps, les plats sont pris à emporter. « Ces deux dernières années, nous avons appris le véritable sens des mots perturbation et adaptabilité », a déclaré Javier Sánchez, expert de l'industrie Foodservice de la division Worldpanel de Kantar. « Dans un contexte de volatilité financière qui ne cesse d'augmenter, il faut s'attendre à ce que les consommateurs fassent de plus en plus attention à la manière de dépenser leur argent. Fidéliser le client reste le défi le plus difficile à relever pour l'ensemble du secteur. Marquer une différence significative grâce à des insights plus détaillés qui permettent l'innovation et de nouveaux types d'expériences est le seul moyen pour l'industrie Foodservice de poursuivre sur sa lancée vers une reprise post-pandémie. »

En Europe, les Britanniques arrivent en tête, avec 67 commandes par an, soit une hausse de 40 % par rapport à l'année précédente. À l'échelle mondiale, l'Asie arrive en tête des repas pris hors domicile et de la livraison à la maison, les Sud-Coréens passant en moyenne 148 commandes de repas par an, soit une hausse de 13 % par rapport à l'année précédente. Les Thaïlandais et les Chinois complètent les trois premières places, avec une moyenne de plus de 100 commandes par an.

La livraison des repas à domicile, une activité en plein boom pendant la pandémie s'est transformée en habitude dans de nombreux foyers. Bien qu'en Europe, les taux de pénétration aient reculé par rapport aux pics atteints pendant la pandémie, dans tous les pays analysés, ils sont toujours supérieurs à leurs niveaux de début 2020. Si l'on observe les capitales européennes, plus de la moitié des consommateurs commandent des repas à domicile au moins une fois par mois. En Corée du Sud, en Chine et en Thaïlande, plus de 90 % de la population qui vit en périphérie opte pour la livraison à domicile au moins une fois par mois.

Les plateformes de livraison de repas occupent désormais le devant de la scène de la livraison à domicile, représentant plus de la moitié de toutes les livraisons sur tous les marchés analysés, à l'exception du Mexique. En Grande-Bretagne, Uber Eats et Just Eat arrivent en tête, tandis qu'en Espagne, Just Eat et Glovo sont leaders du marché. En France, Uber Eats et Deliveroo dominent le marché.

La croissance de la fréquence des commandes constitue la clé du succès du secteur de la livraison de repas. Dans les capitales européennes, le nombre de consommateurs qui commandent au moins une fois par semaine a doublé depuis début 2020. Le nombre de Londoniens passant commande jusqu'à trois fois par mois est passé de 14 % à 25 % en deux ans. A Paris, 21% des consommateurs commandent au moins une fois par mois. Dans les métropoles asiatiques, plus d'un consommateur sur trois commandes au moins une fois par semaine.

Source : Kantar panel Worldpanel – étude FoodTech 2022

#restauration #restaurant #livraison 

Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services